Un statut pour les Auxiliaires de Vie Sociale à Domicile (AVS)

0 a signé. Prochain objectif : 500 !


Moi Sandrine M., ainsi que toutes mes collègues, Auxiliaires de Vie Sociale à domicile (AVS), nous avons répondu présentes pendant la pandémie et nous avons continué à travailler auprès de nos bénéficiaires.

Nous l'avons fait dans de très mauvaises conditions puisque nous avons dû travailler plus de 3 semaines sans masques et sans aucune protection. A tel point que certains bénéficiaires ont fait le choix de ne plus nous faire venir par peur d'être contaminés.

Il a fallu l'intervention de plusieurs de nos bénéficiaires dont Mme MATIFAS et surtout Monsieur RUFFIN, député, qui est intervenu à l'Assemblée pour qu'enfin, nous puissions travailler dans de meilleures conditions même si celles-ci étaient toujours très dégradées. Nous tenons d'ailleurs à les remercier grandement.

Nous avons été les grandes oubliées de cette crise, nous n'avons eu aucune reconnaissance du gouvernement et nous n'étions presque jamais citées lors des remerciements. Depuis le 11 mai, plus personne ne parle de nous et nous ne savons toujours pas si nous allons toucher la fameuse «Prime COVID ».

Nous ne voulons pas de médaille, nous serions heureuses de percevoir la prime (si nous la recevons). Ce que nous demandons c'est :

- Une vraie reconnaissance de la valeur de notre travail

- Une revalorisation de nos salaires qui ne l'ont pas été depuis plusieurs années. Nous avons le soutien de nos diverses associations qui ont fait de leur côté une démarche dans ce sens.

Mais surtout, ce que nous attendons, c'est obtenir un vrai statut et ne plus être assimilées à des « femmes de ménage » ou des « aides à domicile », mais à des soignants à domicile puisque nous faisons pratiquement le même travail que les aides soignants.

Notre fonction s'étend au-delà puisque nous sommes parfois assistante sociale, parfois secrétaire, et devons apporter un soutien psychologique à nos bénéficiaires.

Cette reconnaissance, nous permettrait d'obtenir le matériel de protection nécessaire en temps voulu, à la prochaine crise sanitaire, sans avoir à nous battre comme nous avons dû le faire cette fois-ci. Nous bénéficierions, de plus, d'une meilleure reconnaissance de la valeur de ce travail que nous aimons tant.

Si vous voulez à votre tour nous aider, signez et partagez cette pétition au maximum.

Merci à vous tous

Pour signer 2 solutions :

Soit avec FB ce qui est très simple

Sinon avec votre adresse mail : dans ce cas un petit clic sur le lien qui est dans votre boite mail, sinon votre vote n'est pas pris en compte

Si vous ne l'avez pas fait, merci de le faire