Pour la mise en place d'évaluations préalables pour la détention d'animaux de compagnie

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Comment lutter efficacement contre l'accroissement des violences faites aux animaux de compagnie?
Comment protéger, en amont, les animaux des violences qu'ils subissent par leurs propriétaires ou par les tiers?
Comment mettre fin au trafic d'animaux domestiques qui favorise l'utilisation ignoble de femelle reproductrice?

Nous avons aujourd'hui un droit en évolution concernant les animaux de compagnie. Récemment, le Code Civil a reconnu les animaux comme des êtres sensibles doués de sensibilité, une évolution notable tout comme celle du Code Pénal qui incrimine désormais des cas de violences faites aux animaux. Néanmoins, ces solutions juridiques ne sont pas suffisamment satisfaisantes.
En effet, elles manquent d'une certaine rigidité à l'égard des délinquants et ne permettent pas de protéger efficacement les animaux domestiques. Nous ne traiteront pas ici du sort de tous les animaux (élevage, abattoire, ...) bien que ce débat mériterait très largement de faire l'objet de nouvelles et sérieuses discussions. La proposition de cette pétition vise à prendre des mesures afin de pouvoir agir en amont des violences subies par nos animaux domestiques qui aujourd'hui font l'objet de cruautés croissantes et ce, en toute impunité. La proposition de cette pétition est donc de passer par des évaluations comportementales des propriétaires avant qu'il puisse détenir un animal domestique par le biais d'une acquisition ou d'un don. Rappelons ici que le compagnon sera totalement soumis et vulnérable face à ce dernier. Il faut donc protéger, nous humains, ces animaux domestiques de la prédation de certains propriétaires qui n'ont que faire des violences qu'ils exercent sur leurs compagnons. Puisque la mesure répressive ne fonctionne pas suffisamment efficacement, elle pourrait être couplée avec des mesures préventives, ce qui permettrait de réduire les cas dans lesquels la répression devrait intervenir. Ainsi, les cas devant faire l'objet d'une répression seraient moindre et par conséquent mieux traités.
Ce mécanisme recouvrerait alors un triple avantage :
- Une évaluation psychologique de l'éventuel futur propriétaire afin de s'assurer de sa capacité à détenir un animal de compagnie.
- Un frein à l'acquisition parfois trop simpliste d'animaux de compagnie et donc une régulation du commerce des animaux domestiques, ceci afin d'éviter d'éventuelles proliférations qui aujourd'hui dépassent l'entendement dans les différentes associations de protection animale.
- Une barrière administrative permettant de lutter contre les éleveurs non déclarés qui, en totale illégalité, ne font l'objet d'aucun contrôle, échappent à l'administration fiscale et qui en outre, s'enrichissent sur la violence faite à des femelles reproductrices notamment.

L'objectif de cette pétition est donc de recueillir un maximum de pétitionnaires afin que des débats parlementaires soient ouverts sur la question de la mise en oeuvre de critères d'évaluation pour l'acquisition et la détention d'animaux domestiques.

Merci d'avance pour votre aide. 


Voulez-vous partager la pétition ?