L'arrêt de la "Nuit des Noirs" organisée lors du carnaval de Dunkerque depuis 50 ans.

0 a signé. Allez jusqu'à 25 000 !


A l'origine de cet évènement, les "NOIRS", le plus vieux groupe de "carnavaleux indépendants" de Dunkerque, (dixit Bernard Vandenbroucque leur chef fondateur), un "groupe d'amis", au nombre de 18, qui se griment en noir, en caricaturant les traits dits négroïdes (énormes lèvres rouges, gros yeux, coiffes en peau de bêtes sauvages et plumes).
Bernard Vandenbroucque parle même d'un sympathisant du mouvement, Jean Chatroussat, en ces termes: "c'est quand même un peu notre roi-nègre, notre père spirituel, notre modèle. Il arbore une coiffe plus grande que la nôtre avec du maquillage vert, que nous n'avons pas."

"Nègre": ceci n'est pas sans rappeler l'esclavage et la pratique archaïque du "blackface".
Dans cette forme théâtrale américaine de maquillage pratiquée dans les minstrel shows, puis dans le vaudeville, le comédien incarne une caricature stéréotypée de personnes noires
En France, nous avons eu droit aux sketchs de Michel Leeb, au tirailleur sénégalais de Banania et son slogan "Y'a bon!", et bien d'autres... 

Cette période raciste est révolue.

Etre noir n'est pas un déguisement.

A fortiori quand nous savons que cette couleur de peau, et les stéréotypes véhiculés par ces caricatures, sont les raisons pour lesquelles, certains êtres humains ont subi pendant des siècles, ou subissent encore, des persécutions et discriminations, dans le monde entier.

Nous, les VRAIS noirs, bénéficions comme tout être humain, et en particulier en France, du droit au respect de notre dignité humaine.
Droit fondamental, protégé par la Constitution.

Nous ne pouvons donc plus accepter, que l'être humain noir, soit encore considéré comme un déguisement, simplement à cause de sa couleur de peau. 
Ni sous couvert d'humour ou même de tradition.
La commune de Morsang-sur-Orge a du, elle aussi, abandonner sa tradition de "Lancer de nains" pour les même raisons. (Cf. C.E. -Commune de Morsang-sur-Orge - 1995)

Par conséquent, nous nous opposons à cette "Nuit des Noirs" et appelons les personnes compétentes, Monsieur le maire de Dunkerque, Patrice Vergriete, Monsieur le sous-préfet de Dunkerque, Eric Etienne, Monsieur le vice-président du Conseil d'Etat, Jean-Marc Sauvé, Monsieur le 1er ministre, Edouard Philippe, ainsi que Monsieur le président de la république, Emmanuel Macron, à prononcer son interdiction.
Nous demandons également, à ce que les organisateurs de cet évènement, soient condamnés pénalement pour incitation à la haine raciale.

"La liberté s'arrête là où commence celle d'autrui"

Vivre ensemble, c'est aussi respecter la dignité d'autrui.

Pour faire valoir ce que de droit auprès des autorités compétentes.

Pour en savoir plus:

http://proudpeople.fr/lhistoire-du-blackface-ce-deguisement-qui-derange/•https://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/nos-vies-intimes/20170901.OBS4094/petite-histoire-du-blackface-comme-ca-vous-savez.html 



Laura compte sur vous aujourd'hui

Laura NANOU a besoin de votre aide pour sa pétition “L'arrêt de la "Nuit des Noirs" organisée lors du carnaval de Dunkerque depuis 50 ans.”. Rejoignez Laura et 19 123 signataires.