Petition Closed
Petitioning Président de la République Francois Hollande and 1 other
This petition will be delivered to:
Président de la République
Francois Hollande
Olivier Lyon

L’accès gratuit aux soins de santé : une urgence à l’échelle planétaire !

15,465
Supporters

Nimé D., 40 ans, a une fille de 11 ans atteinte de drépanocytose, maladie génétique héréditaire la plus répandue dans le monde.
« Je suis obligée de l’accompagner ici, à l’hôpital, tous les mois, pour qu’elle puisse se faire suivre régulièrement. Ce n’est pas une maladie dont on peut guérir, il faut juste suivre le traitement à vie. Le hic, c’est que les médicaments coûtent très chers. Rien que le ticket de consultation revient à 5000 Francs CFA. Sans parler du transport (…). Avant elle, j’avais eu trois autres enfants, toutes des filles. Elles sont mortes de cette maladie. Je n’ai plus que cette enfant. Son père ne travaille pas. Et nous sollicitons toute aide afin de faire face aux dépenses de santé. »
Témoignage recueilli par Oxfam France au Sénégal en mai 2013.

Chaque année, partout dans le monde, les dépenses de santé obligent des centaines de millions de personnes à basculer dans la pauvreté ou à renoncer à se soigner, par manque de moyens financiers. La situation est plus ou moins grave selon le pays où l’on vit. En Afrique par exemple, moins de 10 % de la population bénéficie d’une couverture maladie. Mais il n’y a pas un pays sur terre où les gens ne souffrent pas de ce problème. En France par exemple, en 2010, 15% de la population avait renoncé à se soigner, faute d’argent.

Cette situation inacceptable doit cesser et tous les Etats doivent permettre à leur population d’accéder gratuitement aux soins de santé sans tarder. La France doit montrer l’exemple en s’assurant que tout le monde en France puisse continuer à se soigner.

La France doit aussi mener ce combat pour les autres populations du monde. Elle peut le faire à deux niveaux :

•Au sein de l’ONU, la France agit déjà en faveur de la couverture universelle en santé. Tous les Etats doivent mettre en place des systèmes de santé qui permettent à l’ensemble de leur population d’accéder gratuitement aux soins. La France a déjà fait adopter une résolution en ce sens le 12 décembre 2012. 

Les Etats de l’ONU sont en train de réfléchir aux priorités qu’ils vont se fixer à partir de 2015 pour garantir l’avenir et le développement de leur population. La France doit peser de tout son poids pour que la couverture universelle en santé soit une de ces priorités.

•Soutenir efficacement les pays pauvres dans la mise en place d’un accès gratuit aux soins pour leur propre population. Elle a pour cela un moyen concret à sa disposition : l’aide publique au développement, qui est un mécanisme qui permet aux pays les plus riches d’aider les Etats les plus pauvres.

Demandez au Président de la République, François Hollande, de mettre en œuvre tous les moyens qui sont à sa disposition pour que la situation change en France comme ailleurs et que plus personne n’ait à vivre ce que Nimé et sa fille endurent.


Letter to
Président de la République Francois Hollande
Olivier Lyon
Monsieur le Président,

Chaque année, à travers le monde, ce sont plus de 100 millions de personnes qui basculent dans la pauvreté à la suite de dépenses de santé auxquelles elles ne peuvent faire face. Dans le même temps, des centaines de millions d’autres renoncent à se faire soigner, faute d’argent.
Cette situation se révèle être universelle. Le combat pour l’accès aux soins se joue dans de nombreux pays pauvres, mais aussi en France. C’est un enjeu universel, un combat pour plus d’égalité et de justice sociale.

Tous les pays doivent faire de l’accès gratuit aux soins et de la mise en place de systèmes de protection sociale solidaires et équitables une priorité. La France peut montrer l’exemple en s’assurant que les principes de solidarité et d’équité demeurent la base du système français et qu’ils le deviennent au niveau international. Elle peut aussi soutenir les Etats qui s’engagent dans des politiques d’accès gratuit aux soins et de réformes fiscales.

Je vous demande :

• D’agir avec conviction au sein de l’ONU pour que la couverture universelle en santé constitue l’un des objectifs globaux de développement après 2015 ;

• De réaffirmer le droit à un accès gratuit aux soins et à une protection sociale solidaire et équitable comme une priorité de la France sur le plan diplomatique ;

• De consacrer, d’ici 2015, 5% de la part de l’APD – aide publique au développement – en matière de santé à la protection sociale en santé.