Victoire

Rétablir les services IRCC pour les VISAs et permis de travail

Cette pétition a abouti avec 7 788 signatures !


**ENGLISH WILL FOLLOW**

La situation de crise sanitaire que nous vivons actuellement est critique et sans précèdent. Les dirigeants politique mondiaux prennent des mesures nécessaires pour endiguer la progression du Coronavirus Covid-19 et nous nous devons de les respecter. Ces mesures se traduisent au Canada entre autres par la fermeture des frontières terrestres et aériennes.

Immigration, Réfugies et Citoyenneté Canada (IRCC) a de ce fait annoncé l'interdiction dès aujourd’hui du "tour du poteau", pratique permettant aux travailleurs étrangers de mettre à jour ou modifier leurs visas ou permis de travail en se rendant à un poste frontalier Canadien afin de rester en situation régulière. Cette interdiction, bien que compréhensible et ayant pour but de minimiser le déplacement des personnes et donc la propagation du virus, met dans une situation complexe un grand nombre de travailleurs temporaires étrangers au Canada, ceux-ci ne pouvant pas mettre à jour ou obtenir leur permis de travail ou VISA.

Cette situation est précaire car, sans ce permis ou VISA, les demandeurs se retrouvent dans un statut implicite qui ne le permet pas de profiter des prestations de la RAMQ par exemple ou, en cas de coup dur, de l'assurance chômage. Il est bon de préciser ici que le statut implicite est légal mais ne permet pas un changement d’employeur, par exemple, ce qui, dans la situation actuelle, peut s’avérer être l’unique solution pour certains de conserver un salaire.

Nous demandons ainsi au Premiers Ministres du Canada et du Québec ainsi qu'à leurs Ministres de l'immigrations, messieurs Trudeau, Legault, Mendicino et Jolin-Barette une solution rapide pour sortir ces personnes de la précarité. Une solution viable pourrait être la possibilité d'effectuer ces démarches en lignes et dans des délais raisonnables ou encore l'ouverture en service minimum d'un bureau IRCC dans certaines grandes villes du Canada.

Nous leur demandons également de revoir les conditions d’obtention de la residence permanente et du certificat de sélection du Québec pour les travailleurs temporaires présents sur le territoire et qui se retrouvent au chômage technique à cause du Covid-19, ces travailleurs qui ont tous laissés dans leurs pays d’origine pour venir vivre au Canada et qui se retrouvent seuls et sans plus aucune certitude quant à leur avenir. Isolés socialement et moralement ces travailleurs vivent pour certains depuis plusieurs années au Canada et y ont construit leur vie, ils songent aujourd’hui à une nouvelle expatriation faute de répondre aux éxigences de la RP ou du CSQ.

La solution peut se trouver sous la forme suivante:

-          Délivrer des dérogations temporaires afin que ces travailleurs puissent occuper un nouvel emploi (temporaire ou non) et leur permettre de régulariser leur situation une fois la crise terminée.

-          Transformer le temps de la crise les permis de travails fermés de ces travailleurs en permis de travails ouverts (permettant de travailler pour n’importe quel employeur), en y imposant des restrictions si besoin et permettre aux travailleurs de régulariser leur situation une fois la crise terminée

-          Transformer purement et simplement les permis de travails fermés en permis de travail ouverts, sous certaines conditions si besoin.

- Étendre la durée des PVT ayant été validés avant la période de confinement afin de pouvoir profiter pleinement de la durée de 12 ou 24 mois

- Prendre en compte les semaines d’inactivité due au Covid-19 pour les travailleurs temporaires lors de leur demande de RP ou CSQ dans le calcul du temps travaillé

- Allonger la durée de validité des Lettres d'introduction pour les PVT et les Confirmations de RP

Les statut à considérer sont les suivants:

- les permis de travail fermés (suite à un licenciement, aucune possibilité de travailler pour un nouvel employeur sans attendre un délai de 3 mois)

- Le personnes ayant été invitées à venir au Canada et dont le délai d'entrée au pays arrivent à échéance. Aucune action n'a été entreprise par IRCC pour ces situations (PVT, Residence Permanente)

- les permis d'études

- tout autre permis arrivant à échéance lors de cette crise et que nous ne pouvons prolonger rapidement. 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

The crisis we are currently experiencing is unprecedented. World leaders take necessary actions to put a brake to the spread of COVID-19 and we must respect them. These actions, in Canada, include the closing of all borders.

Immigration, Refugees and Citizenship Canada (IRCC) has incorporated a new measure preventing anyone from going to the American border to renew, modify or extend their VISA or Work permit and therefore being able to stay legally in Canada. This measure, even if understandable, put a lot of foreign workers in a difficult situation.

This is because without a work permit, these people simply cannot keep on working. Someone who has a closed work permit with one firm but needs / wants / must change employer cannot do it and will end up unemployed. Yes, they are, for most of them, eligible to the CERB or the Employment Insurance. But most of them are able and willing to take another job, where help is needed.

We ask therefore Prime Minister of Canada, Quebec and their Immigration ministers M. Trudeau, M. Legault, M. Jolin-Barette and M. Mendicino to take rapid action to allow these people to work. Solution can be:

-              Grant to those people temporary deviation to their work permit applicable immediately. They should be asked to regularize their situation once the crisis is over.

-              Temporarily turn all closed work permits in opened work permits, with some restriction if necessary. The holders should be asked to regularize their situation once the crisis is over.

-              Simply turn every closed work permits into opened ones, with no time limits, with restrictions if necessary.

 

Situations to consider are:

-          Closed work permits (after a dismissal, impossible for the holder to work without waiting for a new work permit asked online: 89 days of procedure)

-          Study Permit

-          Every other permit which should have been renewed or extended during today’s situation.

 



Hugo compte sur vous aujourd'hui

Hugo CROCHARD a besoin de votre aide pour sa pétition “Justin Trudeau: Rétablir les services IRCC pour les VISAs et permis de travail”. Rejoignez Hugo et 7 787 signataires.