"la déclaration de Saint-Amand" pour la défense des arts de la rue à Aurillac

"la déclaration de Saint-Amand" pour la défense des arts de la rue à Aurillac

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !
Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !

collectif SAINT-AMAND a lancé cette pétition adressée à jeanmarie.songy@furies.fr et à

La déclaration de Saint-Amand

Nous, compagnies de rue, organisateurs-trices, auteurs-trices, artistes de rue, publics et volontaires réunis en ce lundi 12 juillet à Saint-Amand de Coly lors du festival « Saint-Amand fait son intéressant !» déclarons :

À la lecture du communiqué de l’association Eclat du 12 juillet 2021 annonçant l’annulation définitive d’« ECLAT- les rencontres » pour des raisons liées au maintien de la sécurité et de l’ordre public à Aurillac

Sachant que le « Festival international de Théâtre de rue d’Aurillac » édition 2021 (comme celle de 2020) avait été annoncée, dès le mois de février de cette année, comme reportée en 2022 dans sa formule historique pour des raisons sanitaires.

Sachant qu’une formule originale du type « rencontres artistiques professionnelles», étalées sur deux week-end (12, 13,14 et 19,20 21 aout), cadrées dans des conditions techniques exigeantes et adaptées à la situation sanitaire et sécuritaire avaient été formulées et proposées par la direction de l’association Eclat depuis plusieurs semaines.

Sachant que cette proposition réunissant l’actualité internationale de près de 200 projets de créations dédiés à la rue permettait de sauver une partie de notre secteur artistique professionnel, qui depuis maintenant plus de 18 mois n’a eu que très peu l’occasion de se présenter au public.

Sachant que nos manifestations artistiques représentent une culture particulière « ouverte » à chacun d’entre nous et qu’elles réunissent en extérieur des milliers de spectatrices et spectateurs, toutes générations confondues, qui viennent se ressourcer artistiquement et socialement depuis des dizaines d’années.

Sachant que c’est un choix nécessaire fait par des individus qui ont le droit de pratiquer ces rituels urbains au même titre que d’autres !

Sachant que ces « rencontres » viennent d’être rejetées par les autorités préfectorales et municipales.

Nous disons aujourd’hui « merdre » ! Ça suffit ! Ça va chier !

Ainsi,

Nous rappelons ici que l’aventure du « théâtre de rue » d’Aurillac est historiquement entre les mains des artistes de ce secteur !

Nous dénonçons un choix liberticide insufflé par la préfecture et adopté par les élus locaux auquel se soumet le conseil d’administration de l’association Eclat !

Nous demandons des explications politiques à cette destruction culturelle qui marque un pas supplémentaire dans la déshumanisation de notre pays et un retour manifeste de la censure !

Mettre un terme quelques 30 jours avant la réalisation de ces rencontres populaires est un scandale culturel, économique et éthique, bon nombre de compagnies se sont déjà endettées pour venir à Aurillac jouer cette année et risquent de ne jamais s’en remettre!

Nous appelons à un mouvement de contestation radical et pacifique pour que s’entendent les souffrances occasionnées par tant de malveillance autoritaire, tout autant que nos désirs inébranlables de créer, de jouer nos poèmes, de faire raisonner nos œuvres, nos alertes dans les rues et les places de nos villes !

Assez d’autoritarismes despotiques ! Assez de mépris pour les arts populaires et engagés, assez de haine envers les différences !
Nous allons nous occuper d’Aurillac,
Ceci est un appel citoyen pour la défense de nos libertés ! Aurillac Zone Artistique à Défendre.

Caty Avram – metteuse en scène
Bruno de Beaufort – directeur du CNAREP Sur le Pont
Pierre Berthelot - metteur en scène
Sylvie Berthelot-Roulland – adjointe à la mairie de Coly-Saint Amand-Coly Barthélémy Bompard – metteur en scène
Xavier Ferreira De Lima – régisseur général
Jean-Paul Dumas – chargé de mission
Frédéric Durnerin – directeur de l’Agora Boulazac-Pôle National Cirque Chantal Gibert - journaliste
Pascal Le Guennec – saltimbanque
Thierry Joussin- Directeur artistique
Valentin Hirondelle – créateur de machines de spectacle
Mathilde Idelot – administratrice de tournée
Vincent Joffroy – maire de Coly-Saint Amand - Coly
Cyril Lévi-Provençal – comédien
Bernard Llopis - comédien
Alain Monteil
Jérôme Plaza - Directeur Technique
Christophe Paris – accompagnateur de compagnies
Jérôme Paris-Marty – accompagnateur de compagnies
Michel Polacco – journaliste
Nadège Prugnard - Autrice/metteuse en scène
Maïa Ricaud – responsable de compagnie/comédienne
Bastien Salanson – clown forain
Patrick Singh - dessinateur
Jean Marie Songy – directeur de Furies et du Pôle National Cirque « le Palc »

Les compagnies et organisateurs

Batist’art
Festival Brik à Brak Générik Vapeur Kumulus
le Piston Errant
Mimo Tuga
Magma Performing
Les Chiennes Nationales Les Bart’Apach

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !
Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !