Sauvons les commerçants, cafetiers et restaurateurs Nîmois

Sauvons les commerçants, cafetiers et restaurateurs Nîmois

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
Collectif des commerçants, CAFETIERS ET RESTAURATEURS DE NÎMES a lancé cette pétition adressée à Jean Paul Fournier Maire de Nîmes et à

Lettre ouverture à l'attention de : Monsieur le Maire de Nîmes Jean-Paul Fournier, Monsieur le Président de Nîmes Métropole Yvan Lachaud, et Monsieur Didier Lauga Préfet du Gard

Depuis le samedi 14 mars dernier et l’annonce de Premier Ministre Edouard Philippe de fermer l’ensemble des commerces considérés comme non essentiels, une véritable crise humaine, sociale et très bientôt financière s’est ouverte.

Commerçants de proximité, cafetiers et restaurateurs, c’est plus de 80% d’entre nous qui nous sommes retrouvés à l’arrêt du jour au lendemain, à ce jour toujours sans aucuns moyens de nous retourner concrètement malgré les annonces du Président de la République il y a une semaine. C’est sans compter sur la plusieurs centaines de personnes qui travaillent dans nos commerces et sont actuellement à l’arrêt forcé.

Les loyers, censés ne pas devoir être payés devront l’être, l’URSAFF qui devait être décalé a finalement été prélevé, la possible activation de la clause de perte d’exploitation ne verra sûrement jamais le jour.

Nous manquons à ce jour clairement de visibilité et nous nous sentons plus que jamais dépourvus face à une situation qui risque de durer bien au-delà du 15 avril prochain, date initialement annoncée.

A Nîmes, l’impact de cette crise du COVID 19 est dramatique : centre-ville déserté par les consommateurs et touristes, annulation d’évènements majeurs pour la santé économique de nos commerces (RDV en Terre d’Aficion, Primafresca, Grands Jeux Romains…pour le moment !). Même en réussissant à reprendre une activité normale pour le mois de mai prochain, les dégâts pour la santé financière de nos entreprises seront déjà trop grands. Les plus fragiles d’entre nous risquent d’y rester, et ceux en bonne santé devenir à leurs tours fragiles.

Pour toutes ces raisons, et après les premières annonces de mesures de la part de la ville de Nîmes en faveur des commerçants, nous adressons à vous, Monsieur le Maire de Nîmes, Monsieur le Président de Nîmes Métropole, et nous vous proposons quelques mesures pouvant être mises en œuvre dès la réouverture de nos commerces :

-          Suppression du paiement des droits de terrasse jusqu’au mois de septembre (inclus)

-          Assouplissement des horaires de stationnement en centre-ville en instaurant deux heures de stationnement gratuites glissantes sur toute la journée

-          Étendre jusqu’à 1h les horaires des lignes T1 & T2 du jeudi au samedi et soirs de concerts jusqu’à septembre

-          Élargissement des Jeudis de Nîmes jusqu’à la Féria de Septembre

-          Autorisation de fermeture des commerces à deux heures du matin jusqu’au mois de septembre

-          Réduction de 50% de la cotisation foncière des entreprises au titre de l’année 2020

Professionnels et experts dans notre domaine, nous vous prions de croire que ces mesures auront un impact immédiat sur la reprise de l’activité économique des petits commerces locaux de notre chère ville de Nîmes.

Soucieux de cette sortie de crise COVID19, nous nous tenons donc à votre entière disposition afin que nous puissions interagir et définir ensemble les modalités d’application de ces mesures de bon sens pour notre ville, ses commerces et ses habitants dont nous faisons partie.

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !