Non à l'expulsion des enfants Lekaj et de leur famille vers le Kosovo

0 a signé. Prochain objectif : 35 000 !


4 enfants mineurs et leurs parents menacés d'expulsion :

Irena (15 ans), Isabela (14 ans),  Inessa (11 ans) et Jin (10 ans) et leurs parents se sont vus remettre une Obligation à Quitter le Territoire Français. Risquant d’être expulsée très rapidement, la famille a besoin de notre soutien.

Arrivée en France en mai 2019 sans maîtriser la langue française, elle est aujourd’hui bien intégrée à Saint-Raphaël : les enfants sont scolarisés et font preuve d’une volonté farouche de réussir leurs études.

Ils ont dû quitter le Kosovo pour fuir les persécutions qu’ils subissaient en raison d’une vendetta d’un autre âge. Parents et enfants sont clairement menacés de mort, des assassinats ont déjà été commis sur des membres de leur famille.

Leur demande d'asile a été rejetée par l'OFPRA et le recours devant la Cour nationale du Droit d'Asile n'a pas abouti. La famille n'a pu se défendre sérieusement face à des procédures expéditives et des difficultés liées à la traduction.

Les expulser reviendrait à les condamner. Nous ne pouvons accepter cette décision inhumaine. Seul le préfet peut aujourd'hui empêcher l'expulsion immédiate. Nous lui demandons un délai raisonnable pour sortir la famille de cette urgence, une enquête sérieuse concernant leur situation et la régularisation de toute la famille.

Aussi, nous vous invitons à rejoindre le mouvement de solidarité qui s’est constitué, à l’initiative des professeurs et des parents d’élèves, inquiets face à l’urgence de la situation.

Il est pour nous intolérable, dans un pays tel que le nôtre, de rester sans réaction face à ce mépris des droits fondamentaux de l’enfant : l’éducation et la sécurité. Nous nous référons à l'Article 3 de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant de 1989.