NON A LA CASSE DE LA PROTECTION DE L'ENFANCE EN INDRE-ET-LOIRE

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


PROTECTION DE L’ENFANCE D'INDRE ET LOIRE

SOUTIEN POUR LE MAINTIEN DE TOUTES LES ASSOCIATIONS ET DE TOUS LES SERVICES DE PROTECTION DE L’ENFANCE.

POUR DES MOYENS à LA HAUTEUR DES BESOINS EN PROTECTION DE L’ENFANCE

Le Conseil Départemental 37 a décidé de restructurer l’ensemble du dispositif de la Protection de l’Enfance pour des raisons économiques, contrairement à ce que le Président PAUMIER a affirmé.

Les professionnels de l’éducation, nationale ou spécialisée, les magistrats, les personnels de la Protection de l’Enfance, public ou privé, connaissent la vérité des prix : la politique menée par le Conseil Départemental depuis des années a dégradé les conditions d’accompagnement des enfants et des familles concernées par des mesures judiciaires ou administratives de Protection de l’Enfance.

Aujourd’hui c’est la mesure d’austérité de trop.

Je soussigné, soutiens les salariés de la Protection de l’Enfance d’Indre et Loire en grève :

- Pour le maintien de tous les emplois, de tous les postes, de tous les établissements et services

- Pour la défense des garanties conventionnelles, l’amélioration du service public et particulièrement des moyens pour le Tribunal pour Enfants et pour l’Aide Sociale à l’Enfance, afin que plus aucun jeune ne se retrouve en situation d’attente,


Je soussigné, exige du Conseil Départemental la mise en place d’un plan d’urgence pour que les moyens financiers soient dédiés aux missions de la Protection de l’Enfance à hauteur des besoins.