Mettre un terme à l'exploitation, la torture et l'abattage des galgos

0 a signé. Allez jusqu'à 35 000 !


Il s'agit du traitement abominable réservé aux lévriers galgos, une race de chiens couramment utilisés pour la chasse. En Espagne, ces chiens sont tués, torturés, lentement mis à mort. Et cela, ni dans le but de finir dans les assiettes, ni même par «sport»... mais simplement pour se débarrasser d'eux.

Chaque année, près de 50 000 galgos seraient tués ou abandonnés, laissés à demi-morts après avoir été torturés de manière atroce.

Les éleveurs cherchent à faire se reproduire les animaux pour obtenir le plus de chiots possible, afin de ne sélectionner à terme que les meilleurs galgos. Ils doivent donc, logiquement, se débarrasser des autres. Les « mauvais chasseurs », les jeunes chiens jugés les moins prometteurs, se voient donc d'office supprimés par ce processus de sélection.

Ces meilleurs galgos sont ensuite dressés pour chasser du gibier, mais ils doivent le chasser "à la loyale". En effet, un galgo  qui attrape sa proie en rusant, en prenant des raccourcis ou des virages pour gagner du temps couvre son propriétaire de honte, le maître se débarrasse alors de lui.

Traditionnellement, il est tué par pendaison lente, selon la méthode du pianiste et les pattes arrière au sol afin que son agonie dure longtemps. Il peut être également brûlé vif, mutilé, abandonné dans la forêt les pattes brisées, jeté au fond d'un puits.

Il est possible d'adopter ces chiens, et ainsi les sauver de cette extermination, en passant par plusieurs organismes notamment le groupe Facebook "Chien Galgo à adopter" ( https://www.facebook.com/Adopter.Chien.Galgo.Podenco ).

Cependant, les adoptions ne suffisent pas, il faut faire cesser ces pratiques en les condamnant par la loi.



Hugo compte sur vous aujourd'hui

Hugo BOYÉ a besoin de votre aide pour sa pétition “International Animal Rescue: Mettre un terme à l'exploitation, la torture et l'abattage des galgos”. Rejoignez Hugo et 26 123 signataires.