L'interdiction totale des décharges électriques pour pêcher du poisson

0 a signé. Allez jusqu'à 7 500 !


Aujourd'hui nos mers ont besoin de vous.

La pêche électrique est autorisée à titre expérimental en mer du Nord pour certains types de chaluts qui pêchent des poissons plats difficiles à déloger des fonds marins. Les Néerlandais, friands de cette technique, veulent la rendre conventionnelle…

Cette pêche extrêmement destructrice, pose un problème majeur: les décharges électriques ne sont pas sélectives.
Elles tuent toutes formes de vie là ou elles passent.

Pour ne pas rentrer dans de long débat sur les biomasses marines et l’avenir de notre filière, qui est  formellement dépendante de la santé de nos océans,  nous souhaitons vous rappeler brièvement les inconvénients majeurs de la pêche électrique :

  • Déjà en termes d’équité et de concurrence, la France n’a équipé aucun chalut à perche et ne tracte aucun engin électrique. Cette pêche ne profite qu’a quelques pays, principalement le Nederland. Elle n’est absolument pas une pêche de subsistance pour le marché national mais vise uniquement le commerce à l’export et met gravement en péril la pêche française. Grâce à sa très forte productivité qui permet des couts au kilo rendus faibles, le cout du poisson est bien plus bas que celui de nos pêcheurs Français. Notre balance commerciale est d’un enjeu crucial pour notre économie
  • Ensuite pour des raisons environnementales évidentes : en électrocutant les fonds, vous « assommez » les poissons que vous pêchez, mais également tous les poissons juvéniles qui passent les mailles, ainsi qu’une biodiversité importante. Cette engin a pour seul but de stériliser les fonds sableux et ne permet pas un renouvellement des biomasses .

 

 Les attentes de notre filière marée sont :

  • Une interdiction totale de cette technique de pêche
  • Soutenir une sanction de la commission Européenne envers les Pays-Bas.

 Dans tous les cas, cette méthode de pêche n’a aucune obligation en terme d’affichage légal.

Nous exigeons que la mention « pêché au moyens d’engins électriques » soit obligatoirement mentionnée sur les étiquettes sanitaires, permettant ainsi une traçabilité complète.

Tant que cette mention ne sera pas rendue obligatoire,nous appelons tous les consommateurs et professionnels de la marée à Boycotter tous produits pêchés par des nations utilisant des engins électriques, à savoir les Pays Bas, la Belgique, l’Allemagne.



Romain compte sur vous aujourd'hui

Romain PARO a besoin de votre aide pour sa pétition “Interdir les engins de pêche utilisant des décharges électriques pour pêcher du poisson”. Rejoignez Romain et 6 399 signataires.