Soutien à la ligne ferroviaire Angoulême / Limoges

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


Des trains en Charente Limousine !

Depuis maintenant 18 mois, la ligne Angoulême-Limoges est fermée. Les gares de notre secteur, à savoir Chabanais, Roumazières-Loubert et Chasseneuil sur Bonnieure restent closes.

Les nombreux comités de défenses de la ligne, réunis régulièrement et rassemblant les élus des communes traversées par cet axe ferroviaire, de Limoges à Angoulême, ont démontré sans appel que cette ligne était essentielle pour les bassins de vie qu’elle dessert.

Les enjeux en sont connus de tous :

- Rallier depuis Limoges l’étoile ferroviaire d’Angoulême, qui depuis la Haute-Vienne, permet de rejoindre la côte Atlantique jusqu’à Royan ainsi que la ligne à grande vitesse Paris-Bordeaux

- Répondre aux besoins de transport du quotidien, des habitants travaillant sur les agglomérations de Limoges et d’Angoulême.

- Favoriser la mobilité sur un territoire enclavé et soutenir son développement économique

 

Un article de presse daté du 6 décembre 2019 nous apprend que la ligne de bus qui sera mise en place par la Région à partir du 15 décembre pour palier à l’absence de train ne proposera pas d’arrêt à Chabanais. C’est un nouveau coup mis à notre territoire, qui n’en sera que plus enclavé et qui en réduira d’autant l’attractivité.

Nous voulons qu’un signe fort soit envoyé à notre territoire et à ses habitants. Dans un premier temps par la mise en place d’un arrêt en gare de Chabanais de la ligne de bus mise en place par la Région. Dans un second temps, par une réhabilitation de l’ensemble de la ligne Angoulême-Limoges.

Philippe Bouty.

Président de la Communauté de Communes de Charente Limousine