ENSEMBLE POUR UNE RECONNAISSANCE ET UNE VALORISATION DU SECTEUR DU MAINTIEN À DOMICILE

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


LES OUBLIÉS DE L'ÉTAT !

L'association APMD, une association au service des salariés du secteur à domicile, aux personnes aidées et aux aidants INTERPELLE tous les acteurs du maintien à domicile sur la DÉSERTIFICATION  du secteur qui met en DANGER notre PROFESSION  et le MAINTIEN à DOMICILE des PERSONNES AIDÉES.

Il est temps de se RASSEMBLER pour la PÉRENNITÉ de notre PROFESSION, c'est tous ENSEMBLE que nous pourrons NOUS FAIRE ENTENDRE ! 

NOS CONDITIONS DE TRAVAIL SE DÉGRADENT :

LE MANQUE D'AUTONOMIE dans la gestion des plannings et le manque d'interaction avec les collègues pèsent sur notre quotidien.

 NOUS DEVONS FAIRE FACE   à des plannings très chargés, des weekends le plus souvent travaillé  (1 sur 2).

NOS MISSIONS sont de plus en plus difficiles à gérer avec des personnes de plus en plus dépendantes ou avec un handicap important.

LES GLISSEMENTS DE TÂCHES  de plus en plus fréquents mettent en danger l'aide à domicile et la personne aidée.

 LA VALEUR DU REMBOURSEMENT des kilométrages reste inchangée, trop de frais à la charge des salariés.

NOUS SOMMES LE  PLUS SOUVENT EMBAUCHÉES avec des contrats de travail à temps partiel, modulables, avec un taux horaire au SMIC, ce qui ne nous permet pas une vie décente. La disponibilité et les trajets imposés par l’employeur ne nous permet pas de cumuler deux emplois.

LA MODULATION ne nous permet pas une stabilité et un épanouissement dans la vie professionnelle et  familiale.

NOS CONVENTIONS COLLECTIVES NATIONALES NE SONT PAS APPLIQUÉES ET NE COLLENT PAS A LA RÉALITÉ DU TERRAIN !

NOS FORMATIONS DIFFÉRENTES selon les régions !

LE MAINTIEN À DOMICILE  UN SECTEUR D'INCOHÉRENCE  où certaines personnes en tirent le meilleur mais certainement pas les salariés  !!!

TOUTES CES SITUATIONS NE SONT PLUS ACCEPTABLES !

Les personnes dépendantes restent de plus en plus à leur domicile, du fait d'un manque de structures adaptées et du coût important de celles-ci.

Des millions de nouvelles personnes dépendantes devront être accompagnées à domicile dans les prochaines années. La valorisation et la reconnaissance du métier d'auxiliaire de vie sociale est clé pour répondre à ce besoin.

C'EST MAINTENANT ET ENSEMBLE !!!

Je remercie par avance tous les signataires, cette pétition sera remise à notre Ministre Mme Agnés Buzyn.

 

La Présidente APMD

Mme Guillemot Sylvie.

 

 

 


Voulez-vous partager la pétition ?