Petition Closed

Remplaçons «droits de l’Homme» par «droits humains» !

Il est temps que les institutions françaises abandonnent l’expression incorrecte et excluante « droits de l’homme » pour adopter l’expression droits humains à l’instar de nombreux pays francophones (le Canada, la Suisse, Haïti...) et de l’ensemble des autres pays du monde (human rights en anglais, derechos humanos en espagnol, diritti umani en italien, Menschenrechte en allemand, etc.).

Exigez avec nous cette modification de langage nécessaire :

Parce que l’expression « droits de l’Homme » est porteuse d’une histoire de discrimination sexiste. Dans la « Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen » de 1789, le terme « Homme » a été choisi spécifiquement et sans ambiguïté pour désigner les personnes de genre masculin à l’exclusion des femmes.

Parce que l’expression « droits de l’Homme » a été conservée dans la dénomination du texte de la Déclaration Universelle de 1948 par célébration nationaliste. Il s’agissait de vanter la prétendue primauté de la Déclaration soi-disant universelle de 1789.

Parce que l’expression « droits de l’Homme » invisibilise les femmes, leurs intérêts et leurs luttes. L’utilisation de cette expression suppose inexistante la discrimination de genre, comme si celle-ci n’était pas l’une des causes principales du non-respect des droits fondamentaux des femmes.

Parce que l’expression « droits de l’Homme » est ambiguë. L'utilisation du seul genre masculin pour désigner les deux genres est source de confusion plutôt que de clarté. Tolérer une ambigüité suggère que les femmes ne comptent pas vraiment.

Parce que plus personne ne se préoccupe aujourd’hui d’écrire « droits de l’Homme » avec un « H » majuscule. La majuscule censée signifier l’inclusion du genre féminin est en pratique évacuée comme un détail orthographique sans importance. Même la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme écrit « Droits de l’homme » avec une minuscule sur son site. A l’oral, le H est inaudible.

Parce que l’expression « droits de l’Homme » n’est justifiée par aucun principe linguistique. En réalité, le privilège linguistique du masculin en français découle en grande partie d’une opération de masculinisation de la langue entamée au XVIIème siècle, opération dont l’Académie Française (où aucune femme n’a siégé pendant 345 ans) a toujours été le fer de lance. L’Institut national de la langue française rappelle au contraire que, loin de découler d’une logique profonde de la langue, l’utilisation du masculin générique pour les animés humains en français est une variation de surface sur « une tendance massive et indo-européenne : le genre, pour les animés humains, suit globalement le sexe. »

Pour en savoir plus : http://droitshumains.fr/

This petition was delivered to:
  • gouvernement français


    Collectif Droits humains started this petition with a single signature, and now has 2,198 supporters. Start a petition today to change something you care about.