Remplacer le numéro d'assurance sociale (NAS) / Replace Social Insurance Number (SIN)

0 have signed. Let’s get to 150,000!


English version follow

Le vol récent des informations confidentielles de plus de 3 Millions de citoyens canadiens chez Desjardins incluant le numéro d'assurance sociale (NAS) fait courir un risque sévère  de vol d'identité pour tous ces citoyens et cela pour la vie entière . Les victimes innocentes de ce délit ne doivent pas être abandonnées par leur gouvernement.

Nous demandons que le gouvernement propose une solution rapide à ce problème de sécurité à leur identité  afin de  protéger ceux qui sont victimes de ce vol, qui sont connus et donc facilement identifiables et qui pourrait inclure le remplacement du Numéro d'assurance sociale (NAS) 

Les victimes n'ont fait preuve d'aucune négligence et se retrouvent malgré tout pénalisées par un système désuet d'identification qui est  supporté et même promu par le gouvernement canadien. 

Dans l'attente d'une vraie solution permanente et sécuritaire qui protégerait encore mieux  tous les citoyens canadiens, une mesure rapide pour redonner une certaine quiétude et sécurité à ces canadiens, indiscutablement victimes innocentes  de la situation  actuelle, serait la moindre des actions que devrait prendre le gouvernement canadien. 


The recent theft of confidential information from more than 3 million Canadian citizens at Desjardins and 6 million more recently with Capital One including the Social Insurance Number (SIN), poses a severe risk of identity theft for all of these citizens for a lifetime. Innocent victims of this crime should not be abandoned by their government.

We ask that the government propose a quick solution to this security problem to their identity in order to protect those who are victims of this theft, which are known and therefore easily identifiable and which could include the replacement of the Social Insurance Number (SIN)

The victims have shown no negligence and are still penalized by an obsolete system of identification that is supported and even promoted by the Canadian government.

In anticipation of a real permanent and secure solution that would better protect all Canadian citizens, a quick step to restore some peace and security to these Canadians, indisputably innocent victims of the current situation, would be the least action that should take the Canadian government.