Non à la violence sexuelle sur nos enfants

0 a signé. Allez jusqu'à 25 000 !


" Il est plus facile de construire un enfant fort que de réparer un adulte brisé. Soyons conscients de ne nos mots et de nos actes et leurs conséquences.

Des petites filles et des petits garçons sont abusés sexuellement tous les jours au sein de leurs propres famille et tout le monde ferme les yeux. Des vies sont détruites et le silence est roi, le bourreau est protégé. Rien n est fait pour sensibiliser,emmener les victimes à dénoncer ce qu' elles vivent.

Des pères de famille qui ont le devoir de protection, des oncles, des cousins et même des frères qui s'octroient le droit d'abuser sexuellement des êtres innocents, fragiles sous des toits où ces derniers devraient se sentir en sécurité.

Il est temps que cela cesse. Que ces crimes prennent fin. Que ces bourreaux ne soient plus à l'abri et que leurs méfaits soient dénoncés et punis sévèrement.Que ces petites filles et petits garçons puissent grandir sereinement.

Que le gouvernement Camerounais prenne des mesures pour briser ce silence afin que les victimes ne marchent plus tête baissée pendant que leurs tortionnaires ne se font aucun souci.

Que des structures d encadrement soient mises en place pour les accueillir et les soutenir avec du personnel formé.

Se taire, fermer les yeux,c'est être complices.