Journée de deuil national au Québec en mémoire des disparus en temps de pandémie.

0 have signed. Let’s get to 1,000!


Les organisateurs du Salon de la mort lancent une pétition pour mettre en place une journée nationale de deuil à l'attention du premier ministre du Québec François Legault, de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants Marguerite Blais ainsi que du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe.

Cette première journée de deuil collectif, doit être accordée et célébrée en l’honneur de tous ceux qui nous ont quittés pendant la pandémie de la covid-19. Par les mesures sanitaires drastiques imposées, les familles et les proches ont été privés d’un dernier adieu en plus de pouvoir rendre un dernier hommage à la hauteur de leurs souhaits. Ces défunts ne peuvent pas demeurer que des chiffres dans les statistiques officielles.

Ces adieux volés par la Covid-19 ont ébranlé le processus de deuil de plusieurs personnes. Une journée de deuil national pourrait être salvatrice et permettre aux familles et à la population de dire dignement un dernier au revoir aux disparus et de tourner la page.

Aujourd’hui, maintenant que la province est déconfinée et que la vie reprend son cours, nous avons tous un devoir de mémoire envers ces pères, ces mères, ces grand-mères, ces grands-pères, ces frères, ces soeurs, ces enfants, ces amis... qui nous ont quittés et qui nous ont laissé de riches héritages, dont celui de l'amour.

Nous ne pouvons rester insensibles devant cette hécatombe. Notre société doit réfléchir sur une façon de traverser cette épreuve avec douceur et empathie pour retrouver collectivement nos forces de vie. Votre signature sera le début de ce processus de guérison.

Merci de partager.

« Il faut collectivement prendre le temps pour panser les maux et trouver les bons mots pour repenser la vie. »

Phoudsady Vanny, Fondatrice du Salon de la mort.