Pétition fermée

Mettez en œuvre de réelles dispositions de justice sociale et fiscale...

Cette pétition avait 416 signataires


Monsieur le Président de la République,
Nous soussigné(e)s, INDIGNE(E)S par les mesures qui dégradent notre situation et qui épargnent les vrais nantis, vous demandons de mettre en œuvre de réelles dispositions de justice sociale et fiscale.
En particulier, nous sollicitons votre haute autorité afin d’organiser la tenue d’Assises nationales pour la reconstruction de la protection sociale et de son financement solidaire à partir des principes fondateurs de la protection sociale à la française tels que mis en œuvre au lendemain de la Libération à partir du programme du Conseil national de la Résistance, qui est toujours d’une grande actualité, et du préambule de la Constitution.

Le système de protection sociale à la française a pour ambition d'assurer le bien être de tous de la naissance à la mort et donc de protéger contre "les risques sociaux" : maladie, vieillesse, accidents du travail, invalidité, etc.
Ce système c'est :
Le droit à la retraite et ses modes d'accès,
Le montant des pensions, mode de calcul, pouvoir d'achat,
Le droit à la santé et l'accès aux soins,
La prise en charge de la perte d'autonomie,
Le droit à une vie et fin de vie dignes,
Un mode de financement original par les cotisations sociales sur les salaires directs et par un salaire socialisé dit cotisation patronale pris sur les bénéfices des entreprises,
La solidarité intergénérationnelle et la solidarité de la Nation,
Le respect du principe d'égalité de tous les citoyens.

Aujourd'hui sous divers prétextes ce système est mis gravement en danger pour faire place à un système assurantiel qui ne serait accessible qu'aux plus aisés.
L'instauration de la nouvelle Contribution Additionnelle de Solidarité pour l'Autonomie, la perénnisation et la légalisation des dépassements d'honoraires, l'augmentation de la TVA en 2014, ne règlent pas le problème mais au contraire aggravent encore plus la situation des retraités et des personnes âgées.
Ces dispositions avec d'autres (passage de la CSG de 6,6 % à 7,5 %, suppression de l'abattement de 10 %) organisent la fiscalisation du financement de la protection sociale au motif de la compétitivité des entreprises qui pourtant continuent de plus belle à fermer des usines et à licencier pour satisfaire les appétits des actionnaires au détriment des besoins de la nation.

Depuis 68 ans, l'Union Nationale des Retraités et des Personnes Âgées, fidèle au programme du Conseil National de la Résistance, toujours d'une grande actualité, et du préambule de la Constitution, défend les intérêts des retraités et des personnes âgées, les grands principes de solidarité et de justice sociale et, plus que jamais, en 2013 se mobilisera autour de ces questions.



Union Nationale des Retraités et Personnes Agées (UNRPA) compte sur vous aujourd'hui

Union Nationale des Retraités et Personnes Agées (UNRPA) a besoin de votre aide pour sa pétition “François Hollande, président de la République Française: Mettez en œuvre de réelles dispositions de justice sociale et fiscale...”. Rejoignez Union Nationale des Retraités et Personnes Agées (UNRPA) et 415 signataires.