Pétition fermée

Déchéance de nationalité, c'est NON !

Cette pétition avait 4 986 signataires


Mercredi 23 décembre, à quelques jours de la fin de l’année, le gouvernement a annoncé par la voix du Premier ministre, Manuel Valls, qu’il : « va proposer au Congrès d'inscrire dans la Constitution, à l'occasion d'une révision, la déchéance de nationalité pour les binationaux, même nés en France, impliqués dans des affaires terroristes. »

Cette revendication de longue date de la droite et de l’extrême droite verrait alors le jour sous un gouvernement socialiste. Par les mêmes qui s'étaient indigné quand Nicolas Sarkozy l'avait proposée.

Cette décision est en rupture totale avec les valeurs de notre république, elle inscrira dans le marbre de la constitution l’existence de différentes catégories de Français.

La sécurité des Français est un sujet suffisamment important pour ne pas être instrumentalisé.

Nous refusons cette mesure injuste et inefficace (de la bouche même de Manuel Valls). Diviser le pays donnerait raison aux terroristes et à l'extrême droite. Nous exigeons que d'autres politiques soient mises en œuvre pour unir les Français derrière des valeurs communes. A la barbarie il faut répondre par plus d'égalité, plus de droits et de république.

 



Stop division compte sur vous aujourd'hui

Stop division a besoin de votre aide pour sa pétition “François Hollande, Manuel Valls: Déchéance de nationalité, c'est NON !”. Rejoignez Stop division et 4 985 signataires.