Petition Closed
Petitioning François Hollande et Vladimir Poutine

Liberté pour Yoann Barbereau ! Освободите Иоанна Барберо! Freedom for Yoann Barbereau!

1,884
Supporters

Cette pétition est internationale, elle est disponible dans d’autres langues :

Петиция на русском языке

Petition in English

Petition auf Deutsch

_________________________________________________________________

Liberté pour Yoann Barbereau !

Yoann Barbereau, directeur de l’Alliance française d’Irkoutsk (Sibérie), agent du ministère des Affaires étrangères, est retenu en Russie depuis le 11 février 2015.

Il a été emprisonné pendant 71 jours, placé en observation en hôpital psychiatrique, assigné à résidence sous surveillance électronique. Son épouse, pressée et menacée par les enquêteurs, a dû fuir Irkoutsk. Leur fillette a été odieusement instrumentalisée.

Yoann Barbereau fait l’objet d’accusations fantaisistes et scandaleuses qu’il est aisé de démonter[*]. Menée uniquement à charge, l’enquête repose sur des preuves fabriquées et des documents falsifiés, au mépris des règles les plus élémentaires du droit.

Son procès s’ouvre. Il encourt 20 ans de prison.

Au moment où un nombre croissant de citoyens et de médias français et russes s’émeuvent de cette incroyable injustice, nous demandons à François Hollande, président de la République française, de tout mettre en œuvre pour obtenir la libération de Yoann Barbereau et son retour rapide en France.

Nous demandons à Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie, d’intervenir afin que cessent les multiples atteintes au droit constatées à Irkoutsk par les observateurs locaux depuis plus d’un an. Nous demandons que Yoann Barbereau soit libéré, que son statut de victime soit reconnu et que ceux qui ont participé à la fabrication d’une affaire contre lui soient traduits en justice.

Il est grand temps de mettre fin au calvaire d'un grand ami du peuple, de la culture et de la langue russes, artisan de l’amitié entre nos deux pays.

__________

[*] Des accusations invraisemblables !

1. On reproche tout d’abord à Yoann Barbereau d’avoir mis en ligne depuis son domicile, sur un site de conseils pour jeunes mamans, des images à caractère pornographique (sur trois d’entre elles, lui et/ou son épouse sont représentés).

  • L’accusation est absurde. Pourquoi une personnalité en vue comme le directeur de l’Alliance française se serait-elle livrée à un tel acte ? « En France, dès les premières minutes de l’enquête, Yoann Barbereau aurait pu se constituer partie civile, il aurait été en situation de porter plainte pour atteinte à la vie privée », explique maître Arnod, son avocat.
  • Des éléments techniques (géolocalisation, paiement par carte bancaire) montrent que Yoann Barbereau n’était pas à son domicile lorsque le compte qui a procédé à la mise en ligne a été ouvert (à partir de l’adresse IP de son domicile).

Ainsi, Yoann Barbereau ne peut pas être physiquement l’auteur de la mise en ligne qu’on lui reproche. Il en est la victime évidente.

2. Parmi les photos mises en ligne, l’une d’entre elles le représente avec sa fille. Tous deux sont nus. L’accusation lui reproche la production et la diffusion d’une photo pédopornographique.

  • Un « expert » d’Irkoutsk a retenu la qualification de « pornographique » pour cette image, décrite par d’autres comme la simple représentation de corps dénudés.
  • Cette photo a été prise à l'occasion d'une banale scène de la vie familiale. Les deux personnages sont séparés par plus d’un mètre de distance. Elle ne comporte aucun caractère sexuel.
  • Les enquêteurs ont saisi la totalité du matériel informatique de Yoann Barbereau. Sur les 10 000 photos présentes sur son disque dur de sauvegarde (dont environ 3 000 représentent sa fille), pas une seule autre photo n’a été trouvée pour nourrir l’accusation.

Dans ces conditions, l’absurdité de l’accusation est criante.

3. L’enquête a enfin retenu la qualification d’actes à caractère sexuel sur mineur (en l’occurrence sur sa propre fille).

  • L’accusation repose uniquement sur l’interprétation par les enquêteurs d’un rapport rédigé par un expert qui n’a jamais rencontré l’enfant, ainsi que sur des entretiens dont une partie a été fabriquée (la partie non enregistrée sur vidéo) et dont l’autre partie (enregistrée) permet de discréditer toute l’accusation tant il est visible que l'enfant a été odieusement manipulée, afin qu'elle réponde par l'affirmative aux propositions des enquêteurs.
  • Ni la mère ni l’enfant n’ont accusé Yoann Barbereau.
  • Aucun témoin n’appuie l’accusation.
  • Tout au long de l’enquête, Yoann Barbereau n’a jamais été interrogé sur ces prétendus actes pédophiles.

En résumé, l’accusation est vide, tout comme le dossier de l’enquête, et il n’existe pas de témoins à charge. A l’inverse, les témoignages à décharge sont nombreux mais ne sont jamais pris en compte.

L’affaire ne tient que par la volonté des forces de police qui ont pourtant sous les yeux tous les éléments qui confirment l’innocence de Yoann Barbereau.

__________

☞ Signez la pétition et suivez-nous sur :

https://fr-fr.facebook.com/yoannbarbereauliberation/

https://twitter.com/Libe_BarbereauY

☞ Le site internet :

www.liberte-pour-yoann-barbereau.fr

This petition was delivered to:
  • François Hollande et Vladimir Poutine


    Thierry GUIDET started this petition with a single signature, and now has 1,884 supporters. Start a petition today to change something you care about.




    This cause needs your help. Every signature counts!