Fin des privilèges dans nos institutions et Politique participative contrôlée

0 a signé. Allez jusqu'à 150 000 !


Nous pouvons ENSEMBLE et PACIFIQUEMENT exiger ces deux projets simples modernes et fondamentaux de notre système politique dans les meilleurs délais:

 1.      Mettre fin aux conditions privilégiées dans nos institutions. Ramener la paix et la confiance entre le peuple et l'exécutif en ramenant l'exécutif à la réalité du peuple qu'il doit servir et non l'inverse. En premier lieu, le casier judiciaire vierge comme exigé dans de nombreuses professions. Les hauts fonctionnaires, ministres, sénateurs, secrétaires, agents et collaborateurs parlementaires, en réduire le nombre et qu'ils payent, comme tout citoyen de France, leurs logements, leurs impôts, leurs véhicules, leurs essences, leurs obsèques. Réduire leurs salaires leurs frais et leurs primes à un niveau décent de réalité salariale pour les fonctions remplies. Les trop hauts salaires sont souvent justifiés pour préserver la déontologie et éviter la corruption mais cela n'a vraisemblablement pas éviter les dérives. Mettre fin également aux pensions, retraites et autres privilèges accordés aux anciens hauts fonctionnaires et élus, anciens Présidents, épouses, Premier Ministre et autres postes. Il est de droit et de devoir que les hauts fonctionnaires de nos institutions soient soumis aux mêmes régimes fiscaux et de retraites que les régimes des citoyens et donc au même âge légal. Les formations et reconversions professionnelles des élus et hauts fonctionnaires sont encouragées avant et après l'exercice de fonction mais avec une surveillance particulière accrue et punitive du conflit d’intérêt. 

2.     Politique participative interactive et contrôlée

Rendre la vie politique plus participative interactive et contrôlée. Par la mise en place de référendums (peut-être tel que le RIC qui est maintenant revendiqué par un nombre important et croissant de citoyens); en rendant le vote obligatoire aux élections mais aussi et enfin la prise en compte du vote blanc; avec si nécessaire une révision des mécanismes législatifs. Une digitalisation de la politique, simple et accessible de tous, permettant une gestion efficace et transparente des référendums réguliers (description, vote, résultat, répartition des rôles dans les institutions, avancement des actions) ; un outil statistique de propositions de changements, de lois, d'études utiles à la société par exemple; un visuel sur l'organigramme des pouvoirs, les votes de nos élus (déjà en place www.regardscitoyens.org) ou encore le contrôle des frais des hauts fonctionnaires et des dépenses de nos institutions. Mesure continue de la satisfaction des élus et hauts fonctionnaires par les citoyens, et qui inviterait au départ si cette limite de satisfaction est atteinte. etc.

Les économies générées par la 1ère pourront facilement financer les travaux de la 2ième.

Pour ce faire une opinion…
https://www.youtube.com/watch?v=PFLNDI1tj5U
https://www.youtube.com/watch?v=fysrkg6l4q0
https://www.youtube.com/watch?v=euLcmlwhwY0

Cette pétition est adressée au Président de la République, et elle sera également portée à l'attention de tous les maires et députés de France. Il faudra peut-être plusieurs années pour atteindre un nombre significatif, mais a-t-on aujourd'hui, 9 Décembre 2018, une autre solution pour que nous, citoyens, se rassemblons pour se faire entendre et respecter par l'exécutif en appliquant ces changements radicaux mais essentiels à la France. Merci de votre soutien, et décideurs merci de votre contribution.


Voulez-vous partager la pétition ?