Carton rouge pour le rappeur Damso, choisi pour représenter la Belgique au Mondial 2018

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


 

 Carton rouge pour Damso,  choisi pour représenter la Belgique!

 Beaucoup de fans de football sont des enfants, de très jeunes filles ou des femmes et de plus en plus de joueurs sont des joueuses.

Chacun sait que les matchs de foot amènent leurs lots d’Hooligans et de casseurs,  (on l’a encore vu récemment dans le centre de Bruxelles) ainsi que de commentaires homophobes, racistes, antisémites ou sexistes.

Dans les stades,  les dérapages et les bagarres sont parfois plus nombreux que les goals.
Alors on tente d’éduquer les jeunes, on sanctionne les clubs qui n’interviennent pas, on crée des chartes, on rappelle à qui veut l’entendre,  que les joueurs doivent donner l’exemple et qu’on ne tolère pas les infractions au code de bonne conduite.

Pourtant, c’est le rappeur Damso, qui a été choisi par l'Union belge pour réaliser l'hymne officiel des Diables rouges à la Coupe du monde 2018. Le même Damso dont le dernier clip réalisé avec Vald « pose un réel problème vis –à-vis des femmes et tombe dans le sexisme » écrit même les Inrocks.

Damso,  dont les paroles de nombreuses chansons sont insultantes pour les femmes ou contiennent des incitations à la drogue, au harcèlement, à la violence.
Et puis on s’étonnera que des gamins se projettent dans un univers où le respect n’existe pas, n’existe plus? Où l’espace public, à l’instar des paroles dans sa chanson " Ipséité" : « Je m'en bat les couilles de l'exemples que je donne au jeunes J'suis pas éducateur , fais tes sous et ferme ta gueule » devient un lieu où tous les dérapages sont permis et restent impunis, en particulier le harcèlement.


Ou encore dans la chanson IVG « J'ai séché les cours, pour mouiller des chattes pendant que j'ai le barreau, bitch Ouais, ouais, ouais, ouais, ouais La pute est oblique, la pute a trop valsé (valsé) Pas de quenelle en publique, sinon Manu va valser (valser) (…) Tu veux de la coke, j'ai que de la poudre à canon Drapapapa j'te kill, à qui la faute ».

Pour toutes personnes sensées, ces paroles ne sont pas du "second degré" comme témoignait dernièrement un éducateur,  qui entend souvent dans la bouche de certains jeunes,  des propos sexistes et grossiers vis -à- vis des jeunes filles.

Et même si ce rappeur "surveillera" ses paroles ce soir là, il est représentatif d'un Rap sexiste et violent.


Messieurs, de la Fédération belge du Football, pensez à vos filles, vos épouses, vos mères ou vos soeurs, ainsi qu'au message envoyé à vos fils et à tous les hommes de ce pays. Message dégradant que vous cautionneriez par cette décision,

Bien sûr,  certains disent aujourd'hui,  que ce sont des anciens textes, écrits lorsqu'il était "un gamin" comme nous l'entendons souvent ces derniers jours dans la bouche de "ses supporters ",  mais ces textes et ses chansons sont toujours visibles sur You tube et dans ces concerts, comme ce fut le cas à Forêt national, pas plus tard qu'en avril dernier.

 

 

 

 

 



Christiane compte sur vous aujourd'hui

Christiane BERGER a besoin de votre aide pour sa pétition “Fédération du Football belge: Carton rouge pour le rappeur Damso, choisi pour représenter la Belgique au Mondial 2018”. Rejoignez Christiane et 615 signataires.