Pour un transport en commun décent Hôpital Nord et Institut de cancérologie de l'ouest

Pour un transport en commun décent Hôpital Nord et Institut de cancérologie de l'ouest

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !
Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
Comité de soutien à l'accessibilité Hôpital Nord et ICO Nantes a lancé cette pétition adressée à Johanna Rolland (Maire de Nantes et Présidente du conseil de surveillance du CHU de Nantes) et à

 
L’Hôpital nord et l’Institut de cancérologie de l’ouest situés à Saint-Herblain accueillent chaque jour plusieurs milliers de personnes. Malades, familles, personnels soignants, administratifs, étudiantes et étudiants qui se retrouvent chaque jour dans la plus grande difficulté pour se rendre sur site : les transports en commun tramway, busway ou chronobus ne desservent pas ces deux sites.

Les parkings explosent, et sans voiture… à vous le parcours du combattant, 20 minutes à pieds depuis le tramway, l’attente du bus 93… mais sans abris-bus ni bancs… Les patients qui pourraient utiliser les transports en commun sont obligés d’utiliser des taxis ou VSL.
 
Une nouvelle ligne couterait trop chère ? ça tombe bien : il ne manque que 1500 mètres au C3, qui passe par la gare et commerce pour desservir l’hôpital nord et l’ICO ! Avec une fréquence de toutes les 6 minutes aux heures de pointe, 10 minutes aux heures plus creuses, et 12 minutes les week-end, il n’a rien à voir avec le bus 93 qui assure aujourd’hui si mal les trajets !  
 
Vous aussi cela vous semble évident ?

Pourtant un courrier co-écrit par la direction générale du CHU Nantes, le président de la commission médicale d’établissement et l'association des praticiens hospitaliers du CHU de Nantes a été envoyé en 2019 à Mme Johanna Rolland (Maire de Nantes et Présidente du conseil de surveillance du CHU de Nantes), à Monsieur le Président du Conseil d'Administration de la SEMITAN et Monsieur le Directeur Général de la SEMITAN et est resté lettre morte…
 
Il a fallu un article dans la presse régionale pour obtenir un rendez-vous… Nous pensons que les usagers doivent se mobiliser aux côtés de l’hôpital et de l’ICO. Soyons toutes et tous ensemble pour exiger, dans un soucis de service public, dans un soucis d’écologie et d’économie, une desserte cohérente et tant attendue !
 
Nous comptons sur vous et votre signature pour réaliser ce projet, faciliter ainsi la vie de nos soignantes, nos soignants, de tous les personnels et bien sûr des patientes et des patients ainsi que leurs familles. Les témoignages ne manquent pas pour illustrer la nécessité de prolonger le C3. Mobilisons-nous pour rendre l’hôpital et l’ICO enfin accessibles facilement !
 
 

 

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !
Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !