Eviter l'invasion de panneaux solaires et de NEOEN en zone naturelle à Ille-sur-Têt

Eviter l'invasion de panneaux solaires et de NEOEN en zone naturelle à Ille-sur-Têt

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
Albert OM a lancé cette pétition adressée à Mairie d'Ille (Maire) et à

A 1,3km de la centrale solaire photovoltaïque existante (plus de 20 hectares), 3 nouveaux projets de centrales solaires sont en préparation.

Les sites choisis sont des Zones Naturelles classées "milieu d’intérêt écologique à préserver" dans le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT).

L’implantation de ce type de projet dans ces zones est totalement INTERDITE.


Son patrimoine (sites archéologiques) et le paysage sont situés dans le périmètre du Plan de Paysage du Grand Site du Massif du Canigou, et les projets ne permettent pas le respect de l’intégrité paysagère (en adéquation avec le PADD du SCoT Plaine du Roussillon)
Ce site est également inclus dans les périmètres de deux ZNIEFF, de type I et de type II.


Pour palier ce problème, la mairie de Ille-sur-Têt veut modifier le PLU (Plan local d’urbanisme) afin de DÉCLASSER LES ZONES NATURELLES EN « ANCIENNE DECHARGE » car il y a eu des déversements de pêches sur certaines parcelles. Cette modification du PLU est injustifiée.

La modification du PLU se ferait sur 50,7 hectares alors que la centrale est prévue sur 13 hectares. Si cette modification du PLU avait lieu, ce serait la porte ouverte à d’autres projets aux conséquences irrémédiables.

Voici la conclusion du rapport du commissaire enquêteur :

Le rapport donne "un avis défavorable concernant l’intérêt général du projet en raison de ses répercussions négatives tant au niveau de la biodiversité que paysagère, en raison de son incompatibilité avec le SCOT et de sa non-conformité avec les préconisations du PADD communal. Son implantation ne répond pas à l’intérêt public et ne montre pas, par ailleurs, la recherche d’une solution alternative de moindre incidence »




L’avis est également défavorable concernant la mise en compatibilité du PLU.

Les associations naturalistes sont effarées par ce projet. Le rapport de la Mission Régionale d’Autorité environnementale (MRAe) est catégorique : ce projet est inadapté.

Ces projets sont situés au sein d’un réservoir de biodiversité selon la SRCE (Le Schéma Régional de Cohérence Écologique) qui est utilisé par des espèces des milieux ouverts et des milieux forestiers.

Cet espace accueille tout un cortège d’espèces à affinités méditerranéennes parfois strictes, patrimoniales, et qui représentent un réel enjeu de conservation à l’échelle régionale. Il y aurait donc atteinte à des espèces de flore et de faune protégées avec la destruction de leurs habitats selon la MRAE qui conclut, que ce dossier ne permet pas de justifier le choix d’emplacement du projet et qu’une réflexion intercommunale doit être engagée.

Vous avez la possibilité de lire le Rapport du commissaire enquêteur, les documents relatifs au projet, les commentaires lors de l’enquête publique, les avis des associations et de la MRAE à cette adresse : https://textup.fr/352886hV

MERCI POUR VOTRE SIGNATURE ET LA DIFFUSION DE CETTE PÉTITION

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !