La création d’un parc naturel en lieu et place de l’ancien aéroport Léopold Sédar Senghor.

0 a signé. Allez jusqu'à 25 000 !


Le moins que l’on puisse dire est que la région du cap vert n’est plus tout à fait verte. Le manque d’arbres a fini d’installer la pollution et on ne compte plus le nombre de maladies respiratoires  au Sénégal et à Dakar particulièrement.

Solution contre le changement climatique, la végétation a des conséquences négatives comme le dérèglement des saisons  avec un hivernage capricieux quand elle manque.

Dakar mérite mieux et pourquoi n’aurait-elle pas son central parc avec des arbres, des fleurs, un lac, des animaux, de la pelouse… ? La frénésie immobilière menace les derniers espaces disponibles dans la capitale.

L’aéroport Léopold Sédar Senghor qui a laissé place à un nouvel aéroport devrait être la symbolique d’une nouvelle vision écologique non seulement sénégalaise mais tout simplement africaine, d’autant plus que le Sénégal jouit d’une aura auprès de ses homologues et à travers le monde. Les 600 hectares dont il est prévu de faire un centre d’affaires confié à des étrangers, serait plus approprié à devenir une zone de réserve naturelle. Ce serait une occasion donnée aux scientifiques de réintroduire les espèces végétales et animales en voie de disparition et de placer le Sénégal au rang de nation soucieuse de son environnement à l’instar du Rwanda qui a aujourd’hui créé un tourisme écologique.

Cette pétition est un cri du cœur pour demander au Président de la république de nous permettre de vivre dans un environnement sain et tout simplement de respirer, ce qui est un droit fondamental de tout citoyen. La possibilité de se promener en famille, entre amis, pour faire du sport ou tout simplement de profiter de la verdure ne doit pas être un privilège réservé à ceux qui sortent du Sénégal à destination des pays développés.

Signons massivement cette pétition, faites en la vôtre, partagez la, sponsorisez la et ensemble atteignons des millions pour montrer que nous voulons juste RESPIRER.

#DiokhmaSamaOxygen  #DakarVert2030  #DamaBeugNoyi #LastBreathDakar2030 

#StayGreen #Dokhantou

                                                                  ENGLISH

The least we may say is the Cap vert region is no longer green. The blatant lack of trees has dramatically brought up pollution and the number of respiratory infections in Senegal, specially in Dakar. Vegetation is the key solution to counterbalance climate change, so shortage of vegetation has drastic consequences like season disturbances with a whimsical rainy season.

Dakar deserves the best and we could well have our central park with lots of trees, flowers, a lake, animals, lawns , couldn’t we… ?

The frenetic  consumerism in real estate threatens the last available spaces in town . Leopold Sédar Senghor airport which has been traded off for the new Blaise Diagne airport should be the symbol of a new ecologic vision not only senegalese but also african, all the bette r than Senegal  is blessed with an aura with its pair countries and worldwide. The 600 hectares where they will build a business center and malls would rather be a natural reserve of wildlife. We should seize the opportunity to give the scientists the occasion to restore the biodiversity with endangered flora and fauna thus  showing a Senegal  aware of its environment  like  Rwanda and its ecological tourism.

This petition is a heartfelt cry towards the head of state to plea for a life in a safe and sound environment and before all to breathe an air free of pollution, a right for all citizens. The possibility to go for a walk with family and friends, practice sports or enjoy  greenery  should not be a privilege just reserved  to rich people who  can afford trips to developped countries.

Let’s sign it massively, make it ours, share it, sponsor it and together let’s be millions to demonstrate that we just want to BREATHE !  

#GiveMeMyOxygen  #DakarGreen2030  #IwantToBreathe  #LastBreathDakar2030 #StayGreen