Un titre de séjour pour Ibrahim

Un titre de séjour pour Ibrahim

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !
Quand elle atteindra 5 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
pierre-luc MARTINEZ a lancé cette pétition adressée à Etat français

Ibrahim, jeune guinéen de 18 ans est en France depuis 3 ans. Il aura 19 ans en septembre. Son parcours l'a rapidement amené à Nantes, où, dès son arrivée, il a intégré les cours de français et mathématiques donnés par les associations locales. Il s'y est toujours montré très motivé, curieux et investi, de l'avis de tous les bénévoles et enseignants qui l'ont croisé.
Pris en charge par le Conseil Départemental de Loire-Atlantique après sa reconnaissance de minorité il y a 2 ans, il bénéficie du dispositif « contrat jeune majeur » jusqu'en septembre de cette année. Actuellement en formation de CAP "production électrique" dans un établissement scolaire professionnel de l'agglomération, Ibrahim accomplit une scolarité remarquable, marquée, de plus, par des stages de grande qualité dans des entreprises d'électricité reconnues dans la région. Son projet serait de suivre, après son CAP, un Bac Professionnel "électricité" en apprentissage...Et de continuer ensuite ses études. Cela serait possible pour lui, car plusieurs entreprises lui ont proposé de le former. Hélas, Ibrahim a reçu en septembre dernier une obligation de quitter le territoire français (OQTF). Cette décision fait l'objet d'un recours dont le résultat devrait être connu en juillet.

Les espoirs d'un jeune de 19 ans, qui a fait preuve, depuis 3 ans en France, d'une volonté incroyable de réussir son parcours scolaire, malgré la pandémie et le confinement qui l'ont totalement isolé dans une chambre d'hôtel, en montrant des compétences et des qualités reconnues par tous ceux qui l'ont côtoyé depuis 3 ans peuvent être anéantis par cette nouvelle décision.

Celle-ci, au delà de son inhumanité, serait en outre totalement illogique. Comment peut-on comprendre qu'une collectivité, le Conseil Départemental de Loire-Atlantique, investisse de l'argent pour aider, pendant 2 ans, un jeune migrant mineur....Et que l'Etat décide ensuite, en ne lui donnant pas son titre de séjour, de s'en débarrasser purement et simplement pour le renvoyer vers son pays d'origine, dont il est parti, en prenant des risques insensés, car il n'y voyait aucune perspective d'avenir ?

Pour toutes ces raisons, nous, signataires de cette pétition, demandons pour Ibrahim le droit de vivre, dignement, son rêve en France.

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !
Quand elle atteindra 5 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !