Empêchons le retour de l'amiante dans nos bâtiments ! Protégeons nos travailleurs !

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


En mars prochain, l'ordonnance suisse sur la réduction des risques chimiques (ORRCHIM) va subir quelques adaptations. Une nouvelle exception à l'interdiction de l'amiante, "pour des raisons esthétiques", va entrer en vigueur. L'amiante pourra ainsi être utilisé "si, pour des raisons esthétiques, il n'est pas envisageable d'employer du matériel de substitution sans amiante pour des travaux de réparation ou de restauration ponctuels effectués sur des ouvrages ou des monuments existants".

Cette exception autorise les rénovations des bâtiments construits avec la pierre serpentinite. Une roche très spécifique qui peut contenir de l'amiante.

L'amiante tue en Suisse, plus de 150 travailleurs par an. C'est la première cause de décès professionnel dans notre pays, plus encore que les accidents du travail.

Nous viendrait-il à l'idée d'interdire les échafaudages et les harnais de sécurité sur les chantiers pour des questions d'esthétisme ? Non ! Alors pourquoi le faire pour l'amiante ? Pourquoi autoriser le retour de l'amiante dans nos bâtiments pour des raisons esthétiques ?

Pourquoi créer une telle brèche dans la protection des travailleurs ? Il y'a 30 ans, la Suisse était parmi les premiers pays à interdire l'usage de toute formes d'amiante. 

Il est temps de donner un signal fort à nos organismes fédéraux (environnement en tête, santé), SUVA et l'association suisse des pierres naturelles (lobby a l'origine de cette modification d'ordonnance) et de leur signifier qu'il n'est pas acceptable de faire passer les considérations 'esthétiques' de choix de matériaux avant la santé et la sécurité des travailleurs !

Pour en savoir plus, sujet RTS:

https://www.rts.ch/info/economie/10084835-la-loi-interdisant-l-utilisation-de-l-amiante-en-suisse-s-assouplit.html

Le projet de modification de l'ordonnance (page 16):

https://www.admin.ch/ch/f/gg/pc/documents/2954/ChemRRV_Erl_FR.pdf



N compte sur vous aujourd'hui

N A a besoin de votre aide pour sa pétition “Empêchons le retour de l'amiante dans nos bâtiments ! Protégeons nos travailleurs !”. Rejoignez N et 4 230 signataires.