UNE COMMISSION D'ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR LA GESTION DE L’EAU PAR VEOLIA EN GUADELOUPE !!

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


De nombreux foyers guadeloupéens souffrent d'absence, de manque et de coupures d'eau potable en Guadeloupe et particulièrement en cette période de crise sanitaire.
Le Préfet de la Région Guadeloupe, sur les ondes le 14 Avril 2020, a indiqué que ‘’ne pas avoir de l’eau en période de crise sanitaire est quasiment criminel’’.


Victorin LUREL Sénateur de la Guadeloupe, ancien ministre, en réponse, s’oppose à la stigmatisation des Elus et accuse les Préfets, les services de l’Etat et la Générale des Eaux/VEOLIA.

Le Président de la République lors de son passage en 2018 a affirmé "les usagers sont victimes de la mauvaise gestion du réseau, par les opérateurs et collectivités : "L'argent est bien passé quelque part, mais pas dans les canalisations". "Il y a eu pendant des décennies un système de clientélisme. Plusieurs milliards d'euros sont sortis du système. Je souhaite qu'on puisse établir toutes les responsabilités, qu'elles soient financières ou pénales".


La Générale des eaux qui a géré 80% de l’eau en Guadeloupe durant plus de 70 ans (1947/2018) a décidé, en 2014, de quitter la Guadeloupe et s'apprête à partir, en « catimini», en juin 2020.


Les élus, qui ont signé des accords en défaveurs des collectivités, refusent de poursuivre la Générale des eaux/VEOLIA, de surcroit, ils ne s'entendent pas pour la création d’un syndicat unique actée en mars 2009 et en décembre 2014.

L'heure est venue de la mobilisation et du soutien citoyens pour contraindre les responsables d'agir de toute URGENCE !


Le Collectif des Travailleurs de l’eau compte sur vous (usagers, travailleurs, élus….) pour soutenir notre démarche de plainte contre la Générale des eaux/VEOLIA, d’ouverture d’une enquête parlementaire sur la gestion de la Générale des eaux/VEOLIA et exiger, la contribution financière de la Générale des eaux/VEOLIA au rétablissement du service d’eau en Guadeloupe à un plan de départ volontaire et la création sans délai du syndicat unique de gestion de l’eau en avec une dotation
suffisante pour régler définitivement le problème de l’eau en Guadeloupe.

 


Pour le Collectif des Travailleurs de l’Eau. Alain JEAN-NOËL
Port. 0690 69 12 52. Email : agilas707@gmail.com