Soutenons notre élève Aboubacar CISSE!

Cette pétition est l'une des 58 pétitions du mouvement « Non à l'expulsion des migrant-es en apprentissage ».En savoir plus sur ce mouvement

Soutenons notre élève Aboubacar CISSE!

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !
Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
Margaux CLASS a lancé cette pétition adressée à Emmanuel Macron (Président de la République française.) et à

Aboubacar CISSE est né le 25 Mars 2001 à Conakry en Guinée. Comme beaucoup d’autres, il a mis sa vie en péril pour venir tenter sa chance ici. Il vit dans la rue depuis plusieurs années.

Il se lève tous les matins pour se rendre au lycée à 1h, en transport en commun. Aboubacar est un élève assidu et méritant. Il est sérieux en classe et participe à toutes les activités proposées dans le cadre de sa formation. Il est apprécié de ses camarades et de ses professeurs. Aboubacar a malgré ses conditions difficiles  toujours persévéré dans sa scolarité, et mérite ainsi d’être accueilli dignement en France.

Il a commencé un CAP Ouvrage Béton Armé au lycée Michelet à la rentrée 2019. Il a effectué l'ensemble des périodes de stage de la formation. Son maître de stage a été satisfait de l'implication et de l'engagement d'Aboubacar ainsi que de la qualité de son travail. Pour ces raisons, il a souhaité le reprendre cette année dans son entreprise.

Aboubacar a appris hier que sa demande de titre de séjour a été refusée, il fait l'objet d'une obligation de quitter le territoire français. Actuellement, il est en contact avec son avocate pour déposer un recours. La procédure peut prendre entre 3 et 6 mois et pendant ce temps, sa situation est irrégulière. 

Il avait pourtant obtenu un financement auprès du Conseil Départemental afin d'obtenir un logement décent et se nourrir correctement. Mais celui-ci ne pourra pas être maintenu. Aboubacar se retrouve donc encore une fois dans une grande insécurité.

Après une véritable bataille juridique et de nombreux recours, son titre de séjour s'est vu refusé; malgré les nombreuses preuves de sa volonté d'intégration :  Professeurs, CPE, Acteurs Sociaux… Tous ont tenu à souligner son courage et sa persévérance.

Nous demandons donc qu'Aboubacar CISSE ne soit pas expulsé du territoire français afin de poursuivre et de valider son CAP en fin d'année; et que sa situation soit régularisée.

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !
Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !