SÉCURITÉ ET TRANQUILLITE POUR LE TONKIN À VILLEURBANNE

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Le Tonkin En Colère a lancé cette pétition adressée à Emmanuel Macron (Président de la République française.) et à

Il y a une vingtaine d’années, le Tonkin quartier de Villeurbanne près de Lyon faisait la fierté de cette commune par sa mixité sociale, sa situation géographique entre le 6 ième arrondissement de Lyon, le parc de la tête d’or, le parc naturel de la Feyssine, le campus universitaire de la Doua ( La Silicone Valley) de la région Auvergne-Rhône-Alpes et enfin le centre de Villeurbanne Charpennes.

Le Tonkin où vivent près de 30000 habitants est desservi par 2 lignes de métro, 2 lignes de Tramway et une dizaine ligne de bus.

Ce quartier depuis 2008 est abandonné par les pouvoirs publics, la République a disparu pour laisser s’installer les rodéos, les agressions sur personnes vulnérables, les trafics de tout genre. Les véhicules brûlés abandonnés servent de planques pour les stupéfiants ainsi que les allées, les locaux techniques des logements sociaux.

L’arrêt du tramway « Tonkin » est devenu un lieu de règlement de compte armé entre les bandes rivales de dealers. Rien que entre le 1 er Juin et 30 Août de cette année les habitants ont assisté à trois fusillades à rafales de Kalachnikov en direct.

Nous habitants du Tonkin interpellons le Président de la République Emmanuel Macron, le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin, Eric Dupont Moretti Garde des Sceaux le député de Villeurbanne, Bruno Bonnell et le maire de Villeurbanne Cédric Van Stevendeal, pour le reclassemet de certaines parties de ce quartier en Zone de Reconquête Républicaine.

La République doit reprendre ses droits au Tonkin à Villeurbanne.

William Séjor 

Le Tonkin En Colère 

 

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !