Petition Closed

Retrait immédiat de la réforme sur les professions réglementées

20,146
Supporters

Indignons-nous, en refusant la réforme des professions réglementées

A partir d’un projet concocté en secret par Arnaud Montebourg (ex avocat) et repris par Emmanuel Macron (ex Banquier Rothschild) le gouvernement vient de décider  un projet de dérèglementer 37 professions (des professions de droit, des professions de santé, des professions diverses).Quelques exemples, supprimer le monopole des auto-écoles, déqualifier l’artisanat pour le rendre plus accessible, vente de médicaments par les grandes surfaces avec risque sanitaire , disparition d’une fonction millénaire enviée par le monde (notariat), disparition d’actes chez les huissiers……

L’ensemble du projet, concocté en catimini, sur injonction de Bruxelles a pour objectif,d'ouvrir des professions à des capitaux privés, de servir des lobbies nombreux dans l’hémicycle (banquiers, sociétés à capitaux…) qui sous prétexte d’ouverture à la concurrence, a pour objet en réalité de dépouiller d’autres professions concurrentes et de rafler des parts de marchés de clientèle, en permettant au passage une liberté d’installation non contrôlée.

Il  va affecter de plein fouet 1,1 million de salariés, qui peuvent être inquiets sur leur avenir, si l’on considère insensé de déshabiller Pierre pour habiller Paul.

Le gouvernement passe outre la fronde des parlementaires socialistes, et souhaite satisfaire Bruxelles sur cette réforme et avoir un répit temporaire sur les déficits publics.

L’absence de concertation des professions concernées et de tous leurs collaborateurs est un déni démocratique.Rien n'est fait, nous dit-on, mais les premières rencontres ont posé des préalables inacceptables.

On cache à nos concitoyens la vérité sur ce projet en leur laissant rêver des lendemains qui chantent, mais paradoxalement on veut le passer « à la hussarde ».

La prétendue réforme doit être créatrice d’emplois, alors qu’elle va fatalement en détruire, et la baisse des tarifs annoncée est un leurre (comme l’ouverture à la concurrence de l’électricité et du gaz).

Ensemble, indignons-nous, pour nos concitoyens, et mobilisons nous pour alerter le gouvernement, de notre rejet de ce projet, dont nous demandons le retrait immédiat.

 

 

 

This petition was delivered to:
  • Ministre de l'Economie et du Numérique
    Emmanuel Macron


    Philippe FUZELLIER started this petition with a single signature, and now has 20,146 supporters. Start a petition today to change something you care about.