Libération immédiate de Amélie H. alias «Marie Acab-land

0 a signé. Prochain objectif : 15 000 !


Une jeune de 21 ans qui a mené le combat à sa manière, sans violence, qui a juste décidé de filmer les policiers depuis plusieurs semaines afin de pouvoir les identifier lors de violences sur les manifestants, ce qui est fréquent et justement, le problème d'identification fait que ces policiers s'en tirent à chaque fois, sans aucune sanction ! Donc très courageux de la part de cette jeune fille que d'aller sur le terrain pour démasquer et pouvoir un jour faire condamner ces policiers qui agissent en toute impunité.
Sur 313 plaintes déposées auprès de l'IGPN pour violences policières, aucune n'a abouti, rappelons-le !
En revanche, voici son jugment:

[Versailles : Amélie H. alias «Marie Acab-land» condamnée à 8 mois de prison ferme et écrouée.
Placée en garde à vue ce lundi au commissariat de Versailles (Yvelines), Amélie H. également connue sous le nom de « Marie Acab-land », a été déférée et jugée en comparution immédiate ce mercredi au tribunal correctionnel.
Accusée d’espionner et de suivre des policiers depuis de nombreuses semaines, Amélie H. avait été interpellée ce lundi soir vers 19h30 alors qu’elle suivait des enquêteurs de la police judiciaire de Versailles (SRPJ) en les filmant et en « haranguant la foule ». La mise en cause fichée S (sûreté de l’État) et proche de l’extrême-gauche, était également visée par une plainte d’un autre policier.
Amélie H., 21 ans, a été condamnée ce mercredi à 8 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Versailles pour des violences psychologiques sur personnes dépositaires de l’autorité publique. La prévenue a été écrouée puisqu’un mandat de dépôt a été délivré à son encontre. Elle a également écopé d’une interdiction de paraître dans le département des Yvelines.