interdire la chasse sur les voies publiques, les voies ouvertes à la circulation

interdire la chasse sur les voies publiques, les voies ouvertes à la circulation

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Ceci est une démarche citoyenne d'amélioration de notre cadre vie.


Une pétition n’est pas prise en compte par la loi mais elle nous aide auprès des responsables et dans les instances où siègent nos partenaires.

Avec près de 150 accidents de chasse chaque année, la France détient le record européen.

     Le nombre total d’accidents de chasse relevés durant la saison  2018 / 2019 s’élève à 131, en hausse par rapport à celui de la saison précédente (113 accidents). La moyenne des 10 dernières années est de 140 accidents par an. En 2014/2015 : 122 accidents dont 14 mortels.

Ces accidents sont majoritairement intervenus (66%) lors d’une chasse collective au grand gibier, c'est à dire en battues avec les postes de tir répartis le long de chemins. Cette proportion augmente d’année en année, reflétant l’importance grandissante de la pratique de ce mode de chasse en France. (Source Office Nationale de la Chasse et de la Faune Sauvage).

Déjà 8 morts en 2019....et la partie n'est pas finie

En France, la chasse est autorisée les 7 jours de la semaine en période de chasse et nombre de dérogations permettent d'élargir la période à quasiment toute l'année et sur la totalité du territoire. Les fédérations de chasse n'ont plus besoin de l'accord des préfets pour organiser les battues au sanglier. Les battues sont d’ailleurs inefficaces en plus de leur dangerosité.

La chasse crée un climat d’insécurité qui perturbe la pratique des autres sports et loisirs de plein air. Il y a de plus en plus de promeneurs, de ramasseurs de champignons, de sportifs qui veulent aussi profiter du vert sans risquer leur vie.

       Les armes de chasse sont de plus en plus performantes et dangereuses et aucun contrôle de la vision ou de l'alcoolémie des chasseurs n'est à l'ordre du jour.

Or, chacun doit pouvoir exercer son loisir sans subir les perturbations et les menaces engendrées par la chasse. Le dimanche est le jour privilégié des promenades en famille, des randonnées, des balades à cheval, des excursions en VTT, des courses à pied, et autres loisirs pacifiques de plein air.


       Notre initiative vise à renforcer le confort et la sécurité des usagers de la nature et des pratiquants de sports de plein air, ainsi qu'à faciliter l'accès aux espaces naturels en instaurant des zones sécurisées.

Ce sentiment d’insécurité contraint de nombreuses personnes à restreindre leur activité en période de chasse. La cueillette s’effectue en majorité aux abords des chemins.

       Il est en effet difficile de s'adonner sereinement à son loisir lorsque se déroulent des battues avec des postes de chasse répartis le long de voies fréquentées par le public.
      Désormais, la nature est fréquentée par un grand nombre de françaises. De 2001 à 2016, le nombre de pratiquants de sports de nature a augmenté de plus de 50 % A l’inverse, le nombre de chasseurs ne cesse de diminuer, la chasse étant désormais pratiquée par  seulement 1,2 % de la population.

        Prenant conscience du fort développement des activités de nature, la quasi-totalité des pays d’Europe de l’Ouest ont légiféré sur la sécurité durant la période de chasse. La France autorise encore la chasse les 7 jours de la semaine et celle-ci est seulement interdite sur les routes goudronnées, les installations ferroviaires et aéroportuaires.

De ce fait, notre pays détient le record européen du nombre d’accidents de chasse.

La chasse sur les chemins  est contraire aux droits de l'homme car elle constitue une entrave à la libre circulation en sécurité et représente une mise en danger de la vie d’autrui par négligence.

Chacun doit pouvoir s'adonner sereinement à son loisir et profiter pleinement de la nature. 


CES MESURES DE BON SENS S'IMPOSENT.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !