Help........Infirmiers libéraux en détresse...

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


Nous Infirmiers libéraux,

Demandons l'annulation de nos cotisations et un changement de notre devenir.

La crise du covid-19 représente une perte de revenus pour nous Infirmiers à domicile.

Nous avons dû réduire nos actes et nos passages pour protéger nos patients du virus.

Nous sommes les oubliés de la ligne de soins du patient.

Nous répondons présent à chaque sollicitation; 24h/24, 7j/7; cependant nous sommes inexistant aux yeux du Ministère de la Santé.

A chaque soin que nous faisons aux patients tout est en dégressif nous sommes soldés tout le temps. Le premier acte est à 100%, le second à 50%, le troisième et les suivants sont gratuits..... avec un forfait de 2,50€ de frais de déplacement.

Sachant que la cotation minimum est à 3,15€ l'acte (en brut) et sachant qu'il nous faut déduire ce que nous achetons... nos moyens de protections et le matériel que nous avons besoin pour faire les soins (les seringues, les aiguilles, la solution hydroalcoolique, les gants, l'essence et l'assurance de notre véhicule professionnel.....) des frais en plus sur ce que nous gagnons par nos actes...

Sans compter que nous n avons pas droit au chômage ni à l'arrêt maladie....il nous faut payer des prévoyances privées.

Nous, Infirmiers libéraux, demandons l'annulation de nos cotisations Carpimko et Urssaf le temps du COVID-19.

Nous demandons une revalorisation de nos actes, une reconnaissance de notre rôle de soignants de ville, pivot dans la prise en charge du patient à domicile.

Pour ne pas disparaître...