Contre l'expulsion de Dembo, apprenti cuisinier à Courseulles sur Mer

0 a signé. Prochain objectif : 15 000 !


Bonjour à tous, 

Je sollicite votre soutien afin de venir en aide à Dembo qui est apprenti au sein de mon restaurant dans le Calvados depuis un an et demi.

Dembo, de nationalité sénégalaise, vient de fêter ses 19 ans, il est arrivé en France il y a 3 ans après un parcours de vie très compliqué.

Après une année dans un autre restaurant (où il avait donné entière satisfaction), Dembo a intégré notre cuisine.

Il a obtenu son CAP en juillet dernier avec une très bonne moyenne.
Je l'ai encouragé à poursuivre ses études et à continuer son apprentissage en Brevet Professionnel (équivalent du Bac Pro). 

C'est un jeune qui est apprécié de toute l'équipe, il est investi, travailleur et courageux.

Son apprentissage est désormais menacé par la réception d'une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF). 

Aujourd'hui Dembo ne peut plus travailler, il en a l'interdiction...

Pourtant c'est un jeune homme apprécié de tous qui ne demande pas grand chose : apprendre, travailler et continuer à vivre en France. Ce droit à l'éducation, qui lui était garanti lorsqu'il était mineur, lui est maintenant refusé. 

On reproche à Dembo un doute sur l'authenticité de ses papiers, hors ceux-ci ont été authentifiés par le ministère de l'Intérieur français !!

En tant que restaurateur déjà fortement impacté par la crise du COVID, c'est LA DOUBLE PEINE ! On ne me laisse pas la possibilité de continuer à former un jeune homme dont j'ai également besoin. Car oui, Dembo a besoin d'apprendre et moi, j'ai besoin de son savoir-faire et de ses compétences !

Je recherche un nouvel apprenti depuis plus de 5 mois (en plus de Dembo) sans succès...

Comment vous servir lorsque les restaurants pourront rouvrir ?

En 35 années dans la restauration, la situation n'a jamais été aussi difficile...

Aujourd'hui je sollicite votre aide car il y a urgence, sans possibilité de travailler et de gagner sa vie, Dembo risque de se retrouver à la rue. Plus grave encore, il risque de devoir quitter la France.

Merci de partager cette pétition le plus largement possible pour permettre à Dembo de travailler et de continuer à reconstruire sa vie en France

NE LAISSONS PAS PARTIR LES APPRENTIS QUE NOUS AVONS FORMÉS, ILS ONT BESOIN DE NOUS ET NOUS AVONS BESOIN D'EUX !