Interdire la chasse dans les réserves naturelles

Interdire la chasse dans les réserves naturelles

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
InsectsHotel.com a lancé cette pétition adressée à - Elizabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire et à

Vous avez bien lu ! En effet, la pratique de la chasse en tant que loisir -ou cynégétique- est autorisée au sein d’environ 50% des 348 réserves naturelles françaises. (165 réserves naturelles nationales, 176 réserves naturelles régionales, 7 réserves naturelles de Corse).

Définition INSEE : « Une réserve naturelle est une partie du territoire où la conservation de la faune, de la flore, du sol, des eaux, des gisements de minéraux et de fossiles et, en général, du milieu naturel présente une importance particulière. Il convient de soustraire ce territoire à toute intervention artificielle susceptible de le dégrader. ».

Les réserves naturelles sont donc des sanctuaires pour la faune et la flore sauvage. Sanctuariser un espace est l’une des initiatives humaines les plus efficientes pour concrètement préserver la biodiversité locale (et migratrice) constitutive d’un écosystème singulier.

Sanctuariser un espace, implique d’imposer des règles. En l’occurrence, chaque réserve possède un règlement propre, régi par décret préfectoral.

La plupart des réserves naturelles imposent de :

  • circuler uniquement à pied, sur les pistes et sentiers existants,
  • laisser les minéraux et fossiles en place,
  • ne pas porter atteinte à la faune ou à la flore,
  • éviter les perturbations sonores,
  • ne pas camper ni faire de feu,
  • garder ses détritus, ne pas abandonner de produit,
  • ne pas introduire d’animaux sauvages ou domestiques, (certaines réserves autorisent toutefois les chiens tenus en laisse).

Les usagers en infraction aux règles en vigueur, sont exposés à des contraventions de la 2e à la 4e classe. (article R.332-73 du Code de l’environnement).

 

Il se trouve que l’autorisation de la pratique de la chasse, relève aussi de décisions préfectorales ! Ainsi, une situation kafkaïenne perdure depuis la création de la première réserve en 1961 : alors que l’objectif -des dites réserves- est la préservation de la diversité sauvage, les chasses sont autorisées, (pendant la période d’ouverture de chasse officielle) dans environ 50 % des réserves naturelles françaises !

La présente pétition ne vise pas à invalider la chasse par principe ou par dogmatisme, mais bien à dénoncer les conséquences de ce loisir sur la biodiversité au sein des réserves ! En effet, cet anachronisme entre en contradiction avec l’objectif principal qui a motivé la création de ces magnifiques lieux de préservation.

Dans les faits, les chasseurs sont souvent accompagnés de chiens, naturellement non tenus en laisse, ne suivant pas exclusivement les sentiers réservés aux déplacements humains... Outre le fracas des armes à feu et les prélèvements de spécimens sauvages, la plus grave conséquence de ces pratiques est le dérangement de la faune qui a choisi le lieu comme sanctuaire ou comme lieu de reproduction. Des études ont par exemple démontré que les populations migratrices de canards sauvages peuvent être divisées par dix, dans le périmètre de la réserve, quand cette dernière est fréquentée par des chasseurs, (étude sur la Réserve naturelle nationale des Ramières du Val de Drôme).

 

Historiquement, le fait de laisser cet arbitrage aux préfectures se justifie car il convient d’adapter les prélèvements, en fonction de la densité régionale de proies, (pour éviter le pullulement éventuel de certaines espèces). Cette autorité décentralisée s’explique pour des décisions qui relèvent de la chasse de régulation mais en ce qui concerne la chasse comme activité de loisirs, le flou a été savamment entretenu, sous la pression et dans l’intérêt des fédérations de chasse.

Compte tenu de l’effondrement dramatique de la biodiversité depuis 50 ans, l'objectif de cette pétition est de rendre à l’ensemble des réserves naturelles françaises, leurs destinations initiales : à savoir, être des refuges inconditionnels pour la faune et la flore sauvages. Cet objectif implique d’interdire désormais la chasse de loisirs, en toutes circonstances, dans l’ensemble des réserves naturelles françaises existantes et à venir.

Merci d'avance pour votre soutien, votre participation & vos partages !

Arnaud VINCENT (Fondateur, auteur, dessinateur d'InsectsHotel.com)
Facebook.com/InsectsHotel

 

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !