Pour une revalorisation de la prime accordée aux soignants en Ardèche (cadre Covid-19)

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


Suite à la parution du Décret n° 2020-568 du 14 mai 2020 relatif au versement d'une prime exceptionnelle aux agents des établissements publics de santé et à certains agents civils et militaires du ministère des armées et de l'Institution nationale des invalides dans le cadre de l'épidémie de covid-19, le département de l'Ardèche ne figure pas parmi ceux inscrits au sein du premier groupe mentionné à l'article 3 du présent décret, permettant l'attribution d'une prime exceptionnelle de 1500,00€.

Pourtant, ce département est bien davantage endeuillé cette année. En effet, sur la seule période du 1er mars au 13 avril 2020, 125 personnes supplémentaires sont décédées en comparaison avec la même période de décès enregistrés en 2019. Soit une augmentation de 28,9% de la mortalité, selon une carte publiée par l'Insee.
Seuls 5 départements de la moitié sud du pays ont connu une augmentation supérieure à 20% ; l'Ardèche en faisant partie.

Aussi, selon une carte publiée le 30 avril 2020 par le média Ouest France, le département de l'Ardèche était celui où le taux d'occupation des lits en réanimation était le 3ème plus important en France : +187,5% (chiffres du 29 avril 2020).

La faible densité de population, ainsi que l'éloignement de zones urbaines, n'auront pas épargné nombre de soignants et personnels liés aux soins, dans un département où la population est âgée et éloignée de grands établissements de santé.

Il est demandé, par l'intermédiaire de cette pétition, de permettre aux soignants, ainsi qu'à toute personne mentionnée au sein de l'article 1 du présent décret, de bénéficier de cette prime exceptionnelle de 1500,00€, ceci dans les mêmes conditions que du personnel exerçant dans les départements du premier groupe mentionné dans l'article 3 du présent décret.