Pétition fermée

NDDL : interdisons la destruction du campagnol amphibie, espèce pourtant protégée.

Cette pétition avait 683 signataires


Ce mercredi 14 septembre 2016, dans le cadre du projet de construction de l'aéroport Notre-Dame-des-Landes, le préfet de Loire-Atlantique, Mr Henri-Michel Comet, a publié deux arrêtés autorisant la destruction du campagnol amphibie qui vit dans la zone humide où sont projetés les travaux. Pourtant, ce petit rongeur est classé dans les espèces protégées !

Cette décision, au-delà du combat pour préserver des zones humides primordiales pour notre environnement, soulève un grave problème quant au respect du statut des espèces protégées. Si nous laissons la classe politique autoriser la destruction des espèces protégées, qu'adviendra-t-il ensuite ? À l'heure de la COP 21 et d'une prise de conscience nécessaire de la préservation de notre environnement, c'est un signal catastrophique, porte ouverte à toutes les exactions allant contre la sauvegarde de la vie animale. Autorisera-t-on demain la destruction des pandas, tigres, gorilles et autres espèces protégées dès lors qu'un projet industriel sera jugé nécessaire par des lobbies ne prenant en compte que leurs profits financiers ? Cette décision est un basculement intolérable vers la légitimation de la destruction de notre patrimoine, faune et flore confondues.

Les deux arrêtés publiés par Mr Henri-Michel Comet étaient les deux dernières pièces manquantes pour autoriser le lancement des travaux de l'aéroport NDDL ; une décision lourde de sens prise au détriment de toute responsabilisation envers l'environnement. Obligeons la classe politique à respecter le statut des espèces protégées !



Laurent compte sur vous aujourd'hui

Laurent ROUXEL a besoin de votre aide pour sa pétition “DREAL Pays de la Loire: NDDL : interdisons la destruction du campagnol amphibie, espèce pourtant protégée.”. Rejoignez Laurent et 682 signataires.