Sauvons notre industrie!

Sauvons notre industrie!

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Nous demandons à la direction du groupe General Electric (GE) :

1.    Une stratégie pour des places de travail suisses en Suisse

General Electric (GE) a racheté en 2015 l’entreprise Alstom. Depuis ce rachat, deux grosses restructurations à fort impact ont été menées en Europe et en Suisse, et une troisième a été annoncée il y a quelques semaines. Nous attendons de GE qu’elle s’engage de façon ferme en faveur de la place industrielle suisse, et une stratégie industrielle durable avec les investissements correspondants. Supprimer des places de travail n’est pas une stratégie !

2.    Utiliser la période de consultation pour sauver des places de travail

Nous exigeons le respect de la loi suisse et des dispositions de la Convention collective de travail (CCT). Le personnel a la droit à des négociations contraignante entre la représentation du personnel/les partenaires sociaux et la direction de GE, afin de sauver le plus de places de travail possible. Nous attendons de GE qu’elle collabore durant toute la période de consultation à préserver les emplois, qu’elle évalue attentivement les propositions, et qu’elle soit représentée par des partenaires de négociations dotés de pouvoir de décision. Les loyaux employés l’ont bien mérité !

3.    Assumer ses responsabilités

S’il faut malgré tout supprimer des places de travail, GE doit assumer ses responsabilités et en atténuer les conséquences pour les salariés touchés par la restructuration. Le chômage et les retraites anticipées involontaires doivent être évités. Le soutien financier, les requalifications et d’autres mesures en faveur des personnes touchées qui empêchent le chômage et réduisent les difficultés économiques et sociales, sont indispensables !

Sauvons notre industrie ! Ce que vivent les employés de GE et leurs familles, peut arriver dès demain à d’autres travailleuses et travailleurs. Dans le monde du travail globalisé, les restructurations sont devenues pratiquement quotidiennes, mais elles ne doivent pas se faire sur le dos des salariés. Les employés, les employeurs, la société, et les autorités doivent travailler ensemble pour promouvoir la place industrielle suisse. Les entreprises industrielles ne doivent pas seulement agir avec pour seule préoccupation leurs finances, mais aussi de façon durable pour leurs employés. Pour les travailleuses et travailleurs, la promotion de la formation et de la formation continue, des conditions de travail équitables et attrayantes pour un travail innovant et sain, et si nécessaire, l'extension sélective de l'assurance chômage sont d'une importance capitale !

La représentation du personnel de General Electric (GE) Suisse

Les associations du personnel et syndicats Employés Suisse (et AV Power), Unia, Syna, SEC Suisse

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !