Des protections périodiques gratuites pour les personnes les plus précaires #Paietesrègles

0 a signé. Allez jusqu'à 50 000 !


Un sujet trop souvent méprisé, c’est le coût des menstruations (ou coût des règles en protections périodiques). On estime ce coût à environ 18 euros par mois mais il peut doubler ou tripler. Car il ne s’agit pas de compter uniquement les protections hygiéniques, mais également les antidouleurs qui sont nécessaires quand les règles sont insupportables, ou les sous-vêtements, vêtements ou linges de maison, ruinés par des fuites accidentelles.

De plus certaines personnes ont des règles au flux très abondant qui requiert beaucoup plus de protection. C’est le cas notamment des personnes atteintes de ménorragie ou hyperménorée. Dans ce cas les règles sont très abondantes, nécessitant de changer de protection toutes les heures pendant plus de 7 jours. Une femme sur 20, âgée de 30 à 49 ans consulte un médecin pour une ménorragie environ une fois par an. Dans mon cas personnel, j’ai déjà eu des règles qui ont duré 3 semaines et qui m’ont couté à peu près 70 euros en protections. D’autres femmes dont j’ai recueilli le témoignage, ont eu des règles pouvant durer plus d’un mois pour différentes raisons médicales. Nous ne sommes donc pas tous.tes égaux.les devant le coût des menstruations.

C’est pourquoi par l’intermédiaire de cette pétition je demande que les protections hygiéniques soient prises en charge à 100% par la Sécurité sociale, au moins pour les femmes les plus précaires, notamment les femmes ou les personnes ayant leurs règles qui bénéficient de la CMU. Je comprends qu’il est difficile dans un premier temps d’exiger le remboursement pour toutes les personnes concerné.e.s de toutes les protections. Mais il est urgent que les personnes précaires qui ont leurs règles n’aient plus à choisir entre manger ou s’acheter des protections certains mois. Les personnes bénéficiaires de la CMU sont surtout des personnes au RSA, qui n’ont donc qu’environ 500 euros par mois pour vivre. Donc en particulier en cas de ménorragie le trou dans le budget de ces personnes est énorme et injuste. Les femmes sont très précarisées dans la société et ont souvent des emplois à temps partiel avec des revenus très faibles. Pourquoi devons-nous payer pour subvenir à nos besoins essentiels ?

Il est également urgent de rendre les protections hygiéniques disponibles gratuitement dans toutes les toilettes publiques et également celles des établissements scolaires et des entreprises.

Vous imaginez si du jour au lendemain il n’y avait plus de papier toilette dans les toilettes publiques ? Tout le monde serait scandalisé. Car il est essentiel lorsqu’on se rend aux toilettes de pouvoir faire ses besoins proprement.

Certes des associations qui collectent des protections hygiéniques pour les femmes sans abri existent, mais il ne s’agit pas d’une solution à long terme. Nous avons tou.t.e.s le droit à l’hygiène et ce droit ne doit pas dépendre de la charité.

Des solutions existent également pour réduire le coût des protections hygiéniques. Notamment la coupe menstruelle ou les protections lavables en machine. Mais ces solutions ne sont pas viables pour les personnes sans abri et peuvent être inconfortables et ne pas convenir à certaines personnes. Pour utiliser une coupe menstruelle il faut avoir un lavabo où pouvoir la laver à l’intérieur de la cabine de toilettes, ce qui est rarement le cas.

La LMDE a ouvert la voie en commençant à offrir des remboursements de protection hygiéniques pour les femmes, ce qui prouve que des solutions peuvent être mises en place. Mais il ne s’agit que d’un petit pas. Et c’est au gouvernement de montrer l’exemple. Je fais cette pétition dans l’espoir que notre gouvernement actuellement en marche fasse un petit pas, un geste pour toutes les femmes précaires, comme moi qui suis SDF et qui cette semaine dois choisir entre manger ou m’acheter des tampons. Rendons la vie des femmes plus juste. Cette année nous avons vu fleurir des urinoirs en France dans les rues, facilitant encore plus la vie des hommes dans l’espace public. Quand allons-nous nous intéresser aux besoins essentiels des femmes ?


En résumé cette pétition exige :

- Le remboursement à 100% des protections hygiéniques par la Sécurité sociale pour toutes personnes ayant leurs règles.


Ou au minimum


- Le remboursement intégral par la Sécurité sociale des protections hygiéniques pour toutes les personnes qui ont la CMU et/ou l’ACS sans avance de frais.


- Le remboursement intégral par la sécurité sociale des protections hygiéniques pour toutes les femmes qui pour une raison ou une autre ont des règles anormalement abondantes et persistantes dans le temps.


- La mise à disposition gratuite de protections hygiéniques dans toutes les toilettes publiques, dont les toilettes estampillées “hommes” afin que les personnes transgenres ou intersexes ne soient pas désavantagées.

 Merci à Camille d'avoir fournis la photo pour illustrer cette pétition.



Axelle compte sur vous aujourd'hui

Axelle DE SOUSA a besoin de votre aide pour sa pétition “Des protections périodiques gratuites pour les personnes les plus précaires #Paietesrègles #Payetesregles”. Rejoignez Axelle et 43 222 signataires.