Pacte pour la Transition à Montgeron

0 a signé. Prochain objectif : 100 !


Crise climatique
+2° vers 2040, jusqu’à +7° à la fin du siècle sans transformation radicale
Menaces sur l’approvisionnement en nourriture et en eau,
la santé publique, la survie de nombreux écosystèmes, la paix

Crise des écosystèmes
1 million d’espèces menacées d’extinction sur 8 millions

Crise sociale et citoyenne
Abstention chronique, défaut de représentativité
Montée des extrémismes
Hausse des inégalités que la crise écologique va aggraver

60 ONG,  des milliers de citoyen·nes, un collectif sur Montgeron s’engagent dans le Pacte pour la Transition pour des communes plus écologiques et plus justes.

REJOIGNEZ-NOUS !

DEMANDONS A TOUS LES CANDIDATS DE SIGNER LE PACTE.

VOUS VOULEZ

  • Etre accompagné dans la transition énergétique
  • Co-construire des politiques locales qui intègrent les impacts à long terme, l’urgence climatique et sociale

POUR

  • Réduire la facture énergétique avec des équipements publics rénovés avec des énergies renouvelables et/ou locales
  • Accompagner particuliers et professionnels dans leurs projets de rénovation.  Diminuer par 2 la précarité énergétique sur Montgeron
  • Au moins 75% bio (local/équitable), 2 repas végétariens par semaine dans la restauration collective la Roseraie
  • Stopper l’artificialisation des sols et créer de nouveaux espaces verts
  • Rendre vraiment marchable et cyclable toute la ville. Renforcer et donner la priorité aux transports en commun dans la ville
  • Favoriser l'inclusion des personnes les plus éloignées du monde du travail avec une politique locale de l'emploi tournée vers la transition écologique et à dimension sociale
  • Passer de la consultation à la co-construction des politiques globales avec des règles du jeu définies au départ avec les citoyens voulant participer aux décisions
  • Ouvrir une maison des associations et initiatives citoyennes, disponible soir et WE
  • Des achats publics responsables, transparents et sur la base de financements éthiques

VOTRE FUTUR MAIRE AUSSI, IL FAUT JUSTE LE LUI RAPPELER.