Victoire confirmée

Demande d’asile pour Amadou Diallo, réfugié admis à Sciences Po Paris

Cette pétition a abouti avec 37 569 signatures !


(English bellow) 

Nous souhaitons que notre futur camarade Amadou Diallo, censé intégrer Sciences-Po Paris en septembre prochain, voie sa demande d’asile acceptée.

Guinéen, arrivé mineur et seul à Lesbos en Grèce, il y est bloqué pour une durée indéterminée. La Grèce lui ayant déjà refusé deux fois le statut de réfugié, il risque aujourd’hui de devoir retourner dans son pays d’origine, alors qu’il a été admis à force de travail et de détermination dans l’institut parisien et qu’il fait partie de la communauté Peule, persécutée dans son pays.

Il est inadmissible que la rigidité de la politique européenne en matière d’immigration soit une barrière vers la paix pour les victimes de persécutions, d’autant plus lorsque ces victimes, comme Amadou Diallo, sont mineures et ont déjà un projet d’avenir prometteur en Europe. À Lesbos, le journal Libération compte 8000 mineurs abandonnés à eux-mêmes de la même manière. 

Nous, étudiants à Sciences-Po, demandons à Emmanuel Macron et à la Commission européenne de sanctionner les pratiques grecques en terme de refoulement des migrants et de leurs conditions d’accueil qui sont déplorables, ces procédés ayant déjà été pointés du doigt par des ONG oeuvrant pour les droits humains comme Oxfam. Nous leur demandons aussi d’accepter la demande d’asile de M. Diallo qui doit impérativement arriver en France avant le 15 septembre, date de la rentrée des classes, car nous pensons avec conviction que la méritocratie doit s’appliquer à tous. 

Merci à vous de signer la pétition pour que, comme l’a dit M. Diallo, « si la Justice existe, je dois en bénéficier ». 

——————————————————-

We wish that our future fellow student Amadou Diallo, who is scheduled to begin his undergraduate studies at SciencesPo Paris, is granted the necessary asylum for him to study in France.

Born in Guinea, he fled to Lesbos, Greece as a minor and still awaits an asylum trial and is unable to leave the country for an unclear period of time. The Greek authorities have already rejected Diallos asylum files twice, which puts him at risk of being deported. This is unacceptable, as his efforts and determination have led him to a university spot in Paris and he must fear persecution in Guinea belonging to an ethnic persecuted community. This is another example that inadequate European immigration policies function rather as a barrier towards persecuted immigrants, even if they fled underage and now managed to build themselves a future in Europe. On Lesbos, the French magazine Libération claims that 8000 unaccompanied minors are facing similar struggles.

Us, as students at SciencesPo, demand that the President of France, Emmanuel Macron as well as the European Commission condemn and sanction these despicable Greek practices regarding the treatment of underage refugees, which previously have been pointed out to great extents by NGOs such as Oxfam. We demand that Mr Diallos asylum file is reviewed immediately and that he is granted the status of a refugee, as he must arrive in France before September 14th, 2020, in order to commence his studies at SciencesPo. We believe that this formidable display of Mr Diallos determination must be merited.

Thank you very much for signing this petition so that, as said by Mr Diallo, “I can pursue justice if she exists”.

———————————————————

Thank you to Rajaa Madani and Lionel Chambon for the English version 



Mila compte sur vous aujourd'hui

Mila KRONGRAD a besoin de votre aide pour sa pétition “Demande d’asile pour Amadou Diallo, réfugié admis à Sciences Po Paris // Asylum claim of Amadou Diallo: support a young refugee’s dreams to study at SciencesPo Paris!”. Rejoignez Mila et 37 568 signataires.