Adressée à Président de la Métropole de Lyon David Kimelfeld

Des arbres pas des pubs ! Libérons la métropole lyonnaise de la pression publicitaire

0

0 signature. Allez jusqu'à 10 000.

Pourquoi s’y intéresser maintenant ?
La métropole de Lyon (59 communes) est en train d’élaborer son futur règlement intercommunal de publicité. Ce document aura un impact décisif sur les paysages et le cadre de vie des habitants.

Pourquoi veut-on libérer l’espace de la publicité ?

  • Car esthétiquement ça n’apporte rien, c’est de la pollution visuelle. Et il y a largement assez de publicités sur internet ou dans les journaux gratuits pour que l’espace public en soit libéré.
  • Pour lutter contre le gaspillage énergétique : un panneau numérique de 8 m2 consomme l’équivalent d’un ménage avec trois enfants !
  • Car c’est très agressif et hypnotique, surtout envers les enfants.
  • Pour embellir la métropole et améliorer notre cadre de vie, avec un espace public libéré de ces nombreux appels à la consommation, souvent simplistes et sexistes.

Quelques réponses aux craintes liées à la diminution de la publicité :

  • Les petits commerçants perdraient de leur attractivité ? Non, au contraire ! En réalité, 0,0002 % des entreprises françaises monopolisent 80 % des publicités, donc les petits commerçants sont très peu concernés. D’ailleurs, voyez-vous souvent votre épicerie, votre restaurant de quartier ou l’artisan du coin sur ces panneaux ?
  • La publicité rapporterait à la collectivité ? Oui, mais une part infime. La ville de Grenoble a en effet perdu 0,1 % de son budget en supprimant la publicité en 2015. Mais la baisse de moitié du budget communication (de 0,8 à 0,4%) a fait plus que compenser cette perte.
  • Ces panneaux ne permettent-ils pas de communiquer sur les événements culturels et des collectivités ? En effet, mais il existe d’autres solutions pour continuer à informer dans ces domaines, réfléchissons ensemble sur les meilleurs moyens de communiquer.

Que faut-il faire ?

  • Diminuer fortement la taille des panneaux
  • Interdire la publicité numérique et les autres panneaux lumineux
  • Réduire le nombre de panneaux
  • Interdire les immenses publicités sur les échafaudages ou sur les bâtiments des quais du Rhône notamment.

Réhabiliter l’espace public, retrouver un cadre de vie apaisé, et remplacer ces panneaux publicitaires par des arbres, des fresques, des espaces de jeux... c’est possible. Et agir pour que votre métropole soit à la hauteur de son label UNESCO, c’est aussi possible !

Signons cette pétition !
Car plus nous serons nombreux, plus les élus devront nous écouter.
Merci

À l’attention du Président de la Métropole de Lyon, M. Kimelfeld

Premiers signataires :
   - Paysages de France
   - RAP - Résistance à l’agression publicitaire Lyon
   - Alternatiba Rhône
   - I-Boycott
   - Les amis de la terre Rhône
   - Association Conscience et Impact Écologique
   - MAN - Mouvement pour une Alternative Non-violente Lyon
   - VRAC – Vers un réseau d’achats en commun
   - Partagez C’est Sympa – Vincent Verzat
   - Rhône-Alpes Sans Nucléaire
   - Collectif des Déboulonneurs
   - Le Publiphobe (revue – Yvan Gradis)
   - SECOL – Solidarité écologie citoyenneté ouest lyonnais

Pour nous contacter : collectif.pleinlavue@gmail.com // Twitter : @Coll_Pleinlavue // Facebook : @collectifpleinlavue

Cette pétition sera remise à:
  • Président de la Métropole de Lyon
    David Kimelfeld


    Collectif Plein la vue a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 8 326 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Collectif Plein la vue compte sur vous aujourd'hui

    Collectif Plein la vue a besoin de votre aide pour sa pétition “David Kimelfeld : Des arbres pas des pubs ! Libérons la métropole lyonnaise de la pression publicitaire”. Rejoignez Collectif Plein la vue et 8 325 signataires.