Victoire

NON à la fermeture de classe à l'école maternelle de Bourdonné (78)

Cette pétition a abouti avec 1 351 signatures !


Ça s’est passé pendant les vacances d’hiver. L’académie a sournoisement envoyé un courrier à la mairie de notre petit village des Yvelines pour annoncer qu’une classe de maternelle serait fermée à la rentrée.
Et puis après, c’est l’une des instits, titulaire sur l’école, qui a reçu sa notification comme quoi son poste serait supprimé...

Nous ne sommes que des pions.
Nos enfants ne sont que des chiffres.

Tout est déshumanisé...

Notre petite école maternelle de village ne compte historiquement que trois classes ; elle n’en comptera plus que deux à la rentrée prochaine... pour une prévision d’effectif de 65 élèves. Ça fait plus de 32 élèves de maternelle, âgés de 3 à 5 ans, par classe pour une enseignante et une ATSEM.
Lorsque l’une des deux enseignantes sera malade et non-remplacée, l’autre devra gérer les 65 enfants.

Nous, parents d’élèves, ne sommes pas prêts à accepter cela !! 
Nous nous mobilisons pour nos enseignantes, pour nos ATSEM, pour notre école (vous savez, celle de la confiance), pour nos enfants pour que l’académie revienne sur sa décision et rétablisse la situation.



Conseil local FCPE du RPI Adainville, Bourdonné, Condé sur Vesgre compte sur vous aujourd'hui

Conseil local FCPE du RPI Adainville, Bourdonné, Condé sur Vesgre a besoin de votre aide pour sa pétition “DA-SEN de Versailles : Sauvez l’école maternelle de Bourdonné (78)”. Rejoignez Conseil local FCPE du RPI Adainville, Bourdonné, Condé sur Vesgre et 1 350 signataires.