Stop aux masques en plastique jetables ! Masques biodégradables pour tous !

0 a signé. Prochain objectif : 500 !


La pandémie de Covid 19 touche désormais l'humanité entière.
Face à elle le port du masque est recommandé.

Malheureusement, trop souvent ces masques sont à usage unique et comportent des matières plastiques non biodégrables. 24 millions de masques sont jetés chaque semaine en France, près d'un milliard en rythme annuel.  Leur durée de vie est estimée à 450 ans !

Au niveau mondial c'est pire encore, 129 milliards de masques sont jetés chaque mois !!! Il en résulte  une pollution massive de nos rues, cours d'eau et de nos océans, qui ne va que s'aggraver si nous ne faisons rien. C'est pourquoi de nombreux experts de la santé au niveau mondial appellent à recourir à des masques réutilisables et biodégradables. Le coût du jetable est également très conséquent pour les familles comme pour les collectivités publiques.

Il existe pourtant des solutions techniques, des masques lavables, recyclables, biodégradables (par ex à l'achat ici ou , les tutoriels officiels existent pour une fabrication maison. Ces solutions sont également plus économiques pour le consommateur que le jetable.

De nombreux dossiers écologiques sont compliqués, le réchauffement climatique, la perte de la biodiversité... A quoi bon prétendre vouloir résoudre ces dossiers compliqués, si à propos de la covid 19, seulement un an après la loi Egalim visant l'interdiction des plastiques à usage unique, nous incitons à la production, la vente, et in fine le rejet de milliards de masques plein de plastique ?

Cessons de nous payer de mots : 
- Interdisons la vente de masques jetables non recyclables au grand public maintenant !

- Organisons la production en France de masques lavables, recyclables et biodégradables !

- Organisons une filière de collecte et recyclage dans les hôpitaux et entreprises !

La pollution plastique nous tuera aussi surement que la Covid 19. Notre santé et celle de la planète exige de basculer vers le 0 déchet, la permaculture partout, maintenant.