Une loi pour créer un Corridor de Sécurité sur le bord des autoroutes et voies rapides.

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Objet: Proposition de loi visant à améliorer la sécurité des premiers intervenants de la route en instaurant un “Corridor de sécurité“

Monsieur le Ministre, 

Le 15 novembre 2016, de nuit, un dépanneur a perdu la vie lors d'une intervention de remorquage d'un véhicule immobilisé sur l'autoroute A1, il a été percuté par un poids lourds, malgré toutes les précautions d'usage : gyrophares actionnés, gilet jaune, dispositifs réfléchissants...

 C'est toute la profession qui est en deuil et qui, après l'émotion, requiert des mesures.

L’association professionnelle des sociétés d’autoroutes (ASFA) dénombre chaque année la mort d’un agent d’autoroute. En cause : les débords des véhicules usagers sur la bande d’arrêt d’urgence, en particulier les poids lourds : « On ne compte pas le nombre de rétroviseurs arrachés par un camion ! » ont coutume de dire les patrouilleurs.

1 accident du personnel autoroutier sur 3 a lieu sur la bande d'arrêt d’urgence.

 Malheureusement, sur autoroutes les dépanneurs n'ont pas toujours le balisage des agents autoroutiers, qui endossent alors la première ligne du risque de collision (119 accidents en 2015 dont 15 dommages corporels). 

Et sur le réseau secondaire, la majorité des dépanneurs sont livrés à eux-mêmes, devant assurer le dépannage ou le remorquage avec le véhicule d'intervention en première ligne. 

Le risque d'être heurter ou happer par des véhicules frôlant leurs manœuvres est réels, et là encore, des précédents de sur-accident ont eu lieu.

Ce constat est alarmant d'autant que les comportements à risques sont en hausse ainsi que la mortalité routière depuis ces 2 dernières années. 

Je représente la profession des dépanneurs via l'association Fier d'être Dépanneur, mais cet enjeu de sécurité majeure est commun à tous les premiers intervenants de la route et je vous soumets une demande de proposition de modification du code de la Route, à l'instar du Canada ou des Etats Unis.

 En effet, suite à 124 accidents en 3 ans impliquant des véhicules immobilisés sur les accotements ayant entrainé 4 décès et 15 blessés, la sureté du Québec a instauré la notion de corridor de sécurité en vigueur dans de nombreuses provinces du Canada et des Etats d'Amériques.

 Cette loi intitulée “Move Over“ est en vigueur depuis 2012 et implique :

 A la vue d'un véhicule immobilisé en bordure de route, et dont les gyrophares sont actionnés, il est prévu au Code de la route que les usagers doivent :

 

-        ralentir à une vitesse prudente et raisonnable ;

-        effectuer un changement de voie s'il est possible et sécuritaire de le faire ;

 

Et d'apposer des sanctions de types amendes et retrait de point le cas échéant.
 

Je souhaite votre adhésion et votre soutien actif dans cette proposition de bon sens, qui tend à améliorer les moyens de sécurité pour les dépanneurs entre autre, et éviter à l'avenir d'autre drame.

 Restant à votre disposition, je vous prie d'agréer, Monsieur le Ministre, mes respectueuses salutations.

 

Association Fier d’être Dépanneur, le Comité Directeur



FIER D'ETRE DEPANNEUR compte sur vous aujourd'hui

FIER D'ETRE DEPANNEUR a besoin de votre aide pour sa pétition “Délégué inter-ministériel a la sécurité routière: Une loi pour créer un Corridor de Sécurité sur le bord des autoroutes et voies rapides.”. Rejoignez FIER D'ETRE DEPANNEUR et 1 390 signataires.