Déconfiner le Vieux Marché, c'est essentiel !

Pétition fermée

Déconfiner le Vieux Marché, c'est essentiel !

Cette pétition avait 2 179 signataires

Marolles MAROLLES a lancé cette pétition adressée à Sophie Wilmès (Première Ministre) et à

[ Nederlandse versie beneden ]

Le Vieux Marché est une activité unique. C’est l’un des rares marchés de brocante et d’antiquités au monde à se dérouler 365 jours par an. Poumon social et économique de tout un quartier, il est établi depuis 1873 sur la place du Jeu de Balle, au cœur de Bruxelles.

Pour la première fois de son histoire, il ne s'est pas tenu pendant plusieurs mois. À la mi-mars, son activité a été arrêtée comme tous les marchés et commerces du pays. Mais à présent que le déconfinement est amplement entamé, il n'y a pas de raison de continuer à l'interdire.

Les marchands dont c'est le métier et l'activité principale (plus de 200 abonnés + les volants), les nombreux commerces et artisans qui vivent directement ou indirectement du Vieux Marché, mais aussi tou.te.s les Bruxellois.es pour qui c'est une source irremplaçable de vêtements et d'objets essentiels, veulent son retour.

• Le 24 avril, le gouvernement a décidé que les commerces réouvriraient dès la première phase du déconfinement (le 11 mai). Il a fallu attendre trois semaines pour que soit annoncée la réouverture des marchés en plein air (dès le 18 mai). Ceux-ci sont toutefois limités à 50 étals, quelle que soit la taille de l'espace qui les accueille, alors qu'aucun quota de magasins n'a été fixé dans les centres commerciaux... On a beau chercher, on se demande où est la logique sanitaire qui justifierait d'encourager la consommation dans des lieux fermés plutôt qu'en extérieur ? C'est même en totale contradiction avec d'autres recommandations du gouvernement, par exemple l'obligation de porter un masque en intérieur mais pas en extérieur, ou de procéder aux rencontre familiales dans un jardin plutôt que dans un lieu clos !

• Le gouvernement s'est targué de réouvrir tous les commerces "sans discrimination de taille et de secteur, laissant ainsi à chacun les mêmes chances de réussite". Mais lorsqu'il autorise enfin le retour des marchés, il en exclut les brocantes et marchés aux puces. Pourquoi ? Parce que ce sont des endroits où l'on manipule des objets ? Pourtant, les magasins de seconde main, fripiers, disquaires, bouquinistes, et autres antiquaires et brocanteurs ont pu rouvrir le 11 mai. Et les supermarchés n'ont jamais fermé, alors que les clients y manipulent sans cesse des produits sans forcément les acheter. À nouveau, c'est une logique à deux vitesses qui est à l'œuvre dans laquelle on peine à déceler tout argument sanitaire.

Les conditions qui ont été fixées pour la réouverture des marchés peuvent parfaitement s'appliquer aux marchés de brocante. La place du Jeu de Balle avec ses 7000 m2 est largement assez grande pour accueillir bien plus que 50 étals, tout en permettant une distance physique suffisante. Le Vieux Marché est une activité quotidienne essentielle dont vivent des travailleurs qui sont aujourd'hui au bord du gouffre. Nous demandons sa réouverture immédiate.
  
- Pétition lancée par des échoppiers et amoureux du Vieux Marché, des commerçants et habitants des Marolles.

==============

De Oude markt heropenen is essentieel !

De rommelmarkt op het Vossenplein is een unieke activiteit. Het is één van de weinige brocante- en antiekmarkten ter wereld die 365 dagen per jaar open is. De markt is ook dé economische long van een volledige wijk en dit al sinds hij in 1873 van start ging op het Vossenplein, in het hart van Brussel.

Voor de eerste keer in zijn geschiedenis is de markt al verschillende maanden gesloten. Sinds midden maart werd de activiteit stopgezet, net als alle andere markten en niet essentiële winkels van ons land. Maar nu de lockdownmaatregelen steeds meer opgeheven worden is er geen reden meer om ook deze markt te verbieden.

De marktkramers voor wie dit hun beroep en hoofdactiviteit is zijn met meer dan 200. Ook vele winkels, restaurants en andere zaken leven direct of indirect van de klanten die dankzij de Vossenmarkt tot in de wijk komen. En voor vele Brusselaars is de markt een onvervangbare bron van betaalbare kleding en andere essentiële objecten. Iedereen wil dat de markt terug opstart.

• Op 24 april besloot de regering dat winkels terug open mochten vanaf de eerste fase van de versoepeling van de lockdownmaatregelen (op 11 mei). We hebben nog drie weken moeten wachten tot ook markten in openlucht opnieuw open mochten (vanaf 18 mei). Deze zijn echter allemaal beperkt tot 50 kraampjes, onafhankelijk van de grootte van het plein waarop deze doorgaat. Nochtans zijn er voor winkels en shoppingcentra geen beperkingen qua grootte opgelegd. We vragen ons dus af wat de sanitaire logica is die maakt dat consumeren in gesloten ruimtes meer wordt aangemoedigd dan in openlucht.
Dit gaat zelfs volledig in tegen de aanbevelingen van de overheid, die bijvoorbeeld aanraden een masker te dragen binnen maar niet in openlucht, die ook aanraden familie en vrienden eerder in de tuin te ontmoeten dan in een gesloten ruimte.

• De overheid besliste alle handelszaken te openen zonder "discriminatie op vlak van grootte of sector, zodat iedereen dezelfde kans krijgt om te slagen". Maar wanneer eindelijk ook markten terug toegelaten zijn, worden brocantes en vlooienmarkten uitgesloten. Waarom? Omdat hier objecten worden aangeraakt? Nochtans zijn tweedehandswinkels, boekenwinkels, platenwinkels, antiekhandelaars en brocanteurs terug open mogen gaan op 11 mei. En supermarkten zijn nooit gesloten geweest, nochtans raken ook daar klanten constant de producten aan zonder deze noodzakelijk te kopen. We herhalen dus dat dit een logica is op twee snelheiden waarvan we amper de sanitaire argumenten kunnen begrijpen.

De voorwaarden die werden opgelegd om de markten te laten opstarten kunnen evengoed ook op brocantes toegepast worden. Het Vossenplein is met zijn 7000 m2 ruimschoots groot genoeg om veel meer dan 50 kraampjes toe te laten, met respect van de 1,50m fysieke afstandsregel. De Vossenmarkt is een essentiële dagelijkse activiteit waarvan heel veel mensen leven, mensen die vandaag op het randje van de afgrond staan. Wij vragen dan ook om zijn onmiddellijke heropening.

- Petitie gestart door de marktkramers en vrienden van de Vossenmarkt, en de handelaars en bewoners van de Marollen.

Pétition fermée

Cette pétition avait 2 179 signataires