Petition Closed
Petitioning Ministre déléguée à la famille Dominique Bertinotti and 4 others
This petition will be delivered to:
Ministre déléguée à la famille
Dominique Bertinotti
Ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Droits des femmes
Marisol Touraine
Président de la République
Francois Hollande
Ministre des Affaires sociales et de la Santé
Marisol Touraine
Ministre des Affaires sociale, de la Santé et des Droits des femmes
Marisol Touraine

Créez un véritable service public de la petite enfance. #crechequisepasse

2,659
Supporters

Aujourd’hui, 9 bébés sur 10 n’ont pas de place en crèche publique. Si le phénomène n’est pas nouveau, il n’en est pas moins inquiétant pour tous les parents qui en font le choix, tant l’accessibilité à un mode de garde adapté est essentielle pour eux, et spécialement pour les mamans, si elles veulent continuer à travailler, créer ou trouver du travail.

Pendant une campagne présidentielle, on promet, on promet on promet.
Ils veulent qu’on aille travailler (nous aussi d’ailleurs), mais toujours pas de structures pour garder nos bébés.
9 enfants sur 10 sont refusés des crèches publiques, pendant que des crèches privées à but lucratif naissent, que des crèches clandestines pullulent… Et alors que M. Hollande prévoyait de construire un service public de la petite enfance…
Combien sont les parents qui reçoivent une lettre de leur mairie disant: ” j‘ai le regret de vous annoncer, que la demande que vous avez formulée “… BIIIIP ! On a compris, il n’y a pas de places en crèches… Mais, nous il faut quand même que nous allions travailler ou chercher du travail et nous avons cru comprendre pendant la présidentielle que M. Hollande il s’était engagé.

Alors oui, il n’y a pas que François qui décide, il y a Marisol aussi et puis Dominique… Les pouvoirs publics, La CNAF (Caisse nationale d’allocations familiales) et puis les collectivités, les conseils généraux, tout ça tout ça… Nous le savons !

Ce que nous savons aussi, c’est qu’il faut des places en crèches publiques collectives, parce que cela va créer du travail et réduire le chômage. Nous savons qu’une place en crèche pour toutes et tous ceux qui veulent en faire le choix, permettra de réduire les inégalités hommes-femmes, elle permettra aussi d’accomplir son travail ou d’aller en chercher un. Pour ce faire, seul un service public national et local de la petite enfance peut s’y atteler.

C’est pourquoi nous demandons au Président M. Hollande, à Madame Marisol Touraine Ministre des affaires sociales et à Madame Bertinotti, Ministre déléguée à la famille de présenter aux français et françaises le tableau de bord du plan d’actions pour y parvenir.

Signez la pétition et diffusez-la le plus largement possible!

 

Pétition soutenue par :

Osez le Féminisme

Les efFRONTé-e-s


Letter to
Ministre déléguée à la famille Dominique Bertinotti
Ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Droits des femmes Marisol Touraine
Président de la République Francois Hollande
and 2 others
Ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine
Ministre des Affaires sociale, de la Santé et des Droits des femmes Marisol Touraine
Monsieur le Président Hollande, Mesdames les Ministres Touraine et Bertinotti

Je viens de signer la pétition du Collectif Crèche qui revendique la nécessité d'un véritable service public de la petite enfance.

Aujourd’hui, 9 bébés sur 10 n’ont pas de place en crèche publique. Si le phénomène n’est pas nouveau, il n’en est pas moins inquiétant pour tous les parents qui en font le choix, tant l’accessibilité à un mode de garde adapté est essentielle pour eux, et spécialement pour les mamans, si elles veulent continuer à travailler, créer ou trouver du travail.

Aujourd’hui, les crèches à but lucratif prennent le marché, des crèches clandestines sortent du bois, les associations parentales se substituent au service public, et les collectivités doivent assumer seules les besoins de trop nombreuses familles sur le carreau.

Il faut des places en crèches publiques collectives, parce que cela va créer du travail et réduire le chômage. Nous savons qu’une place en crèche pour toutes et tous ceux qui veulent en faire le choix, permettra de réduire les inégalités hommes-femmes, elle permettra aussi d’accomplir son travail ou d’aller en chercher un.

Pour ce faire, seul un service public national et local de la petite enfance peut s’y atteler. C’est pourquoi nous vous demandons de présenter aux français et françaises le tableau de bord du plan d’actions pour y parvenir, suite aux promesses de la campagne présidentielle.