COVID-19 PANDEMIC (PANDÉMIE) Measures to protect our children pour protéger nos enfants

0 a signé. Prochain objectif : 100 !


The new Covid-19 coronavirus is in progress, some Canadians have been infected without leaving Canada.

Now, it is no longer a question of epidemic but of pandemic.

Worryingly, my son attends elementary school and on February 17, he was feverish and had a cough, fortunately, it was not coronavirus, but a daycare worker told me that for 3 weeks the children are sick and spread a virus from one to another. If the coronavirus reached this school, knowing that fever does not always come with this virus, how many children would pass the virus before someone realizes the seriousness of the situation? The children will then bring the virus with them back home, risking infecting everyone, including parents who bring the virus with them to work. When we don't know that we are contagious, why protect ourselves and others?

I ask that the government of Canaba take concrete measures to prevent any outbreak of the new coronavirus in daycare and school settings.

A good start would be the distribution of disposable masks and dispensers of antiseptic foam to all daycare centers and classrooms across Canada.

When we send our children to daycare centers or to school, we have the right to do so with peace of mind because our children are safe.
But with a virus that is potentially deadly, we have the right to worry about our children and wonder about the measures taken to ensure their safety and health.

Too many people trivialize the situation, making the risks higher.

Children don't think like we do, they don't think about washing their hands before eating,
The youngest put everything lying around in their mouths.
Schools are closed places, and often the corridors are narrow.
If an infected student coughs or sneezes, how many students will they spray the virus on, risking infecting them?
We can end up very quickly with an epidemic directly in schools.

So it is important to provide the guards and teachers with the tools necessary to counter the threat, disposable surgical masks and antiseptic foam dispensers with good accessibility, as well as all measures deemed necessary.

Teach children how to protect themselves and others, such as coughing in their elbows.

We don't install sprinkler systems in a burning building, we install it long before, so do we have to wait until the kids are sick to act? We must act now.

 

Le nouveau coronavirus Covid-19 est en progression, certains Canadiens ont été infectés sans quitter le Canada.

Maintenant, il n'est plus question d'épidémie mais de pandémie.

Fait inquiétant, mon fils fréquente une école primaire et le 17 février, il était fiévreux et a eu de la toux,  heureusement, ce n'était pas le coronavirus, mais une intervenante du service de garde m'a confié que depuis 3 semaines les enfants sont malade et se transmettent un virus de l'un à l'autre. Si le coronavirus atteignait cette école, sachant que la fièvre ne vient pas systématiquement avec ce virus, combien d'enfants se transmetteraient le virus avant que quelqu'un ne réalise la gravité de la situation? Les enfants apporteront alors le virus avec eux à la maison, risquant de contaminer tout le monde, incluant parents qui apportent le virus avec eux au travail. Quand nous ignorons être contagieux, pourquoi se protéger et protéger les autres?

 

 Je demande à ce que le gouvernement du Canaba, prenne des mesures concrètes pour prévenir toute éclosion du nouveau coronavirus en milieu de garde et scolaire.

Un bon départ serait la distribution de masques jetables et de distributeurs de mousse antiseptique dans toutes les services de garde et salles de classes du Canada.

Lorsque l'on envois nos enfants en milieux de garde ou à l'école, nous sommes en droits de le faire l'esprit tranquille car nos enfants sont en sécurité.
Mais avec un virus qui est potentiellement mortel, nous sommes en droits de s'inquiéter pour nos enfants et de s'interroger sur les mesure prises pour assurer leurs sécurité et leurs santé.

Trops de personnes banalisent la situation, ce rend les risques plus élevé.

Les enfants ne réfléchissent pas comme nous, ils ne pensent pas à se laver les mains avant de manger,
Les plus jeunes mettent tout ce qui traîne dans leurs bouche.
Les écoles sont des lieux fermés, et souvent les corridors sont étroits.
Si un élève infecté tousse ou éternue, sur combien d’élèves vas t’il vaporiser le virus, risquant de les infecter.
Nous pouvons nous retrouver très rapidement avec une épidémie directement dans les écoles.

Donc il est important de mettre à la disposition des milieux de gardes et enseignants les outils nécessaire pour contrer la menace, masques chirurgicaux jetables et distributeurs de mousse antiseptique avec une bonne accessibilité, ainsi que toutes mesures jugés nécessaires.

Enseigner aux enfants comment se protéger et protéger les autres comme par exemple, tousser dans le creux de leurs coudes.

Nous n’installons pas de systèmes de gicleurs dans un bâtiment en flamme, nous l’installons bien avant, alors dois t’on attendre que les enfants soient malade pour agir?  Nous devons agir dès maintenant.