Coupe du monde féminine : carton rouge contre les inégalités salariales !

0 a signé. Allez jusqu'à 35 000 !


En tant que joueur de football professionnel, j’ai toujours considéré le sport comme un vecteur de rassemblement et de mixité. Jouer au football en bas de mon HLM au Havre m'a permis d'échapper aux dangers du quartier, puis plus tard, d’être reconnu internationalement.

Ce qui compte pour moi dans le football, ce sont avant tout les valeurs. A plusieurs reprises, j’ai choisi de prendre la parole pour lutter contre les discriminations dans le sport, et dans la vie. 

Depuis longtemps, j’hésite à prendre la parole sur le sujet des discriminations faites aux femmes dans le foot. Je ne souhaite pas prendre l’espace de parole de toutes ces joueuses que j’admire et respecte, et qui portent leurs combats au quotidien. Je n’ai pas vécu directement les discriminations sexistes et salariales que mes consoeurs expérimentent au quotidien.

Pourtant, à l’approche de la Coupe du monde féminine de football, et en tant que papa de deux filles, j’ai eu envie de témoigner de ce que je n’ai sans doute pas vécu, mais que j’ai observé depuis des années dans le milieu du football professionnel. Je lance cette pétition pour être un allié et adresser un message de soutien aux joueuses professionnelles comme amatrices ; et pour montrer que les joueurs masculins ont eux aussi une responsabilité pour oeuvrer vers l’égalité.

Télé-Loisirs a également décidé de me soutenir et de s'associer à cette pétition pour lui donner plus de visibilité et rassembler davantage de signataires. Le média met à l'honneur la Coupe du Monde féminine ce mois-ci. Durant toute la compétition j'interviendrai à leurs côtés pour apporter mon analyse et suivre le parcours des Bleues. Pour eux comme pour vous, c’est une opportunité unique de faire entendre le combat pour l’égalité salariale dans le football.

Amis footballeurs, amis journalistes rejoignez-moi dans cet appel !

Nos Bleues représentent vraiment des icônes, à l’instar des hommes, pour des millions de petites filles, de petits garçons, d’hommes et de femmes dans le monde. Pourtant, la France, championne du monde de football, est aussi une championne des inégalités salariales dans le football, comme ailleurs.

Si les bleues gagnent cette année la coupe du monde de football, elles toucheront une prime de la part de la Fédération Française de Football dix fois moins importante que celles touchées par les joueurs de Didier Deschamps.

J’ai bien conscience que cette différence de salaire est liée aux droit de retransmission télévisée, aux accords avec les sponsors.

Je demande à la FFF, pour la prochaine Coupe du monde, que les footballeuses touchent autant que l'équipe masculine, lorsqu'elles évoluent sous le maillot de la sélection nationale. 

Pour y parvenir, il est possible d'organiser un transfert, comme en Norvège, d'une partie des montants des recettes de sponsoring récoltée par l'équipe masculine vers l'équipe féminine. Cette action pourrait être une source d’inspiration internationale afin de cesser ce genre d’inégalités au 21ème siècle.

Mon but avec cette pétition ? Donner un message d’espoir à toutes les petites filles et les femmes qui veulent jouer au football dans le but de devenir de grandes joueuses, de réaliser leur rêve. Que l’on cesse de définir des catégories en fonction des sexes.

Il faut pour cela prendre de réelles mesures, qui reconnaissent leur place au coeur de cette profession. Les joueuses de l’Olympique Lyonnais ont remportée la Champions Ligue là où les équipes françaises masculines peinent encore à arriver en demie finale. Il est clair que quelque chose ne va pas.

Il faut impérativement que dans l’avenir le foot féminin ait autant d'importance que le masculin et cela passe nécessairement par une égalité salariale, et un réel investissement des sponsors.